Plus-value immobilière : l'exonération «résidence principale» à l'épreuve de la copropriété

11/11/2014 Par La rédaction
3 min de lecture

La Cour administrative d’Appel de Paris vient de rendre une décision relativement à l’exonération de plus-value immobilière au titre de la résidence principale en cas de cession de lot de copropriété.

Conformément aux dispositions de l’article 150 U-II-1° du CGI , les plus-values réalisées lors de la cession du logement qui constitue la résidence principale du cédant au jour de la cession sont exonérées d’impôt sur le revenu et, par suite, de prélèvements sociaux.

Sont considérés comme résidences principales au sens de l’article 150 U-II-1° du CGI,