Plus-value immobilière : une maison mobile stationnée sur une des parcelles de terrain n'est pas éligible à l'exonération résidence principale

20/04/2016 Par La rédaction
2 min de lecture

La Cour administrative d’Appel de Paris vient de rappeler que l’exonération prévue par l’article 150-U-II-1° du CGI, en cas de cession de la résidence principale du cédant, n’est pas applicable aux cessions de caravanes ou maisons mobiles, susceptibles d’être déplacées à tout moment, quelles que soient les conditions de leur stationnement et de leur utilisation, dès lors que de telles habitations légères de loisirs ne constituent pas des immeubles.

Rappel des faits

Par acte authentique du 10 janvier 2009, M. B a cédé à une SCI des parcelles de peupleraies d’une superficie de plus de 17 ha pour un prix de 250 000 €. Le cédant n’a pas