Plus-value immobilière : le Gouvernement n'envisage pas de remettre en cause l'exonération «résidence principale»

12/08/2019 Par La rédaction
3 min de lecture

Interrogé par le sénateur des Hauts-de-Seine sur la fiscalité de l’immobilier le ministre de l’action et des comptes publics vient de préciser qu’il lui semblait préférable de conserver le régime actuel d’imposition des plus-values immobilières concernant les résidences principales

 

Pour mémoire, en janvier dernier lors d’une rencontre publique organisée à Bourg-de-Péage (26) dans le cadre du Grand Débat National, un intervenant avait suggéré au Chef de l’Etat «réguler» certaines plus-values immobilières. Le président de la République avait répondu que son idée de taxation des plus-values effectuées lors de la revente de résidences principales, effectivement