Rémunération alternative des dirigeants fondateurs de sociétés du numérique : les droits d’auteur

19/10/2021 Par FareWell
4 min de lecture

L’optimisation de la rémunération du dirigeant d’une société soumise à l’impôt sur les sociétés constitue un véritable enjeu au regard du coût qu’elle constitue à la fois pour la société et pour le dirigeant. A titre d’exemple, la rémunération du président de SAS est soumise à un taux de cotisation d’environ 65% de son net (ce taux varie en fonction du montant de la rémunération), auquel il faut ensuite ajouter l’impôt sur le revenu au taux progressif allant jusqu’à 45 %.

Or, dans les sociétés du secteur du numérique les dirigeants travaillent souvent sur la création d’applications logiciels, sur des créations issues de méthodologie inventive