Quand l’existence d’une société de fait entraîne la remise en cause du régime-micro et de la franchise en base de TVA

01/12/2020 Par La rédaction
3 min de lecture

La juridiction administrative vient de rendre une décision illustrant la remise en cause du régime de la micro-entreprise et de la franchise en base de TVA dont bénéficiaient deux époux au titres de leur activité propre par l’établissement d’une société de fait entre ces contribuables.

L’existence d’une société de fait est subordonnée tant aux apports en capital ou en industrie faits à cette entreprise par deux ou plusieurs personnes qu’à la participation de celles-ci à la direction et au contrôle de l’affaire, d’une part, aux bénéfices et aux pertes, d’autre part.

Rappel