Les mesures des ministres des Finances du G5 pour lutter contre l'optimisation fiscale agressive

28/04/2014 Par La rédaction
5 min de lecture

Les ministres des Finances du G5 ont appelé le 28 avril à adopter le nouveau standard mondial sur l’échange automatique d’informations pour lutter contre la fraude fiscale, en particulier celle liée aux montages off-shore. Ils ont également rappelé que l’optimisation fiscale constitue une menace majeure pour les finances publiques.

Adopter le nouveau standard mondial sur l’échange automatique d’informations

En premier lieu, les ministres du G5 ont souligné l’extrême importance de l’échange automatique d’informations comme un moyen très efficace pour lutter contre la fraude fiscale, notamment s’agissant de l’évasion fiscale off-shore, et pour renforcer

Sur le même sujet

Voir plus d'articles