Vanuatu est retiré de la liste des paradis fiscaux non coopératifs établie par l'OCDE

26/05/2003 Par La rédaction
Moins d'1 min de lecture

L’OCDE salue l’engagement pris par Vanuatu d’améliorer la transparence de ses systèmes fiscaux et réglementaires et de mettre en place un mécanisme efficace d’échange de renseignements à des fins fiscales avec les pays de l’OCDE d’ici le 31 décembre 2005.

Vanuatu est ainsi le premier pays à être retiré de la liste des paradis fiscaux non coopératifs publiée par l’OCDE en avril 2002 et le trente-deuxième pays non membre à adhérer aux principes de transparence et d’échange de renseignements à des fins fiscales.

L’Organisation espère que les six pays ou territoires figurant encore sur sa liste des paradis fiscaux non coopératifs vont désormais prendre des engagements

Sur le même sujet

Voir plus d'articles