Retrait de Nauru de la liste des paradis fiscaux non coopératifs établie par l'OCDE

22/12/2003 Par La rédaction
Moins d'1 min de lecture

L’OCDE s’est félicité de l’engagement pris par Nauru d’améliorer la transparence de son système fiscal et d’établir un échange effectif de renseignements à des fins fiscales avec les pays de l’OCDE d’ici le 31 décembre 2005.

Par suite de cet engagement, Nauru devient le deuxième pays à être retiré de la liste de l’OCDE des paradis fiscaux non coopératifs qui avait été publiée en avril 2002.

Seuls 5 pays ou territoires demeurent sur la liste de l’OCDE des paradis fiscaux non coopératifs, à savoir

  • Andorre,
  • le Liberia, 
  • le Liechtenstein,
  • les Îles Marshall,

Sur le même sujet

Voir plus d'articles