Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Les-impots-stabilite-puis,5685.html
Les impôts : stabilité puis diminution promet Moscovici à compter de 2015
Article de la rédaction du 10 novembre 2013
lundi, 11 novembre 2013
/ Administrateur

Les impôts : stabilité puis diminution promet Moscovici à compter de 2015

Une baisse des prélèvements obligatoires après 2015 a promis Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, qui était l’invité de Caroline Roux (C Politique sur France 5).

A « l’homme du ras le bol fiscal », la journaliste a posé la question suivante : il n’y a aura plus d’augmentation d’impôt après l’augmentation de la TVA pendant les trois ans qui viennent ? C’est fini ?

« En 2014 nous allons quasiment stabiliser les prélèvements obligatoires, puisqu’ils n’augmenteront que de 0,15 points (Soit 1 milliard d’euros de prélèvements obligatoires en 2014)...

A partir de 2015 c’est la stabilité, l’effort budgétaire que feront les français... sera à 100% sur des économies.

Je ne suis pas de ceux qui "délégitimet" l’impôt, payer ses impôts, c’est un acte citoyen, je pense que être contribuable c’est appartenir à la République, c’est aussi la contrepartie des service publics.

Je dis simplement qu’on arrive probablement aujourd’hui à un niveau ou les français éprouvent, disons le, de la lassitude par rapport à cette augmentation des prélèvements obligatoires.

Le gouvernement l’entend, le gouvernement ralenti de façon drastique la hausse des prélèvements et ce sera désormais la stabilité et même, à la fin du quinquennat, il faut que le niveau des prélèvements baisse, » a précisé le ministre.

S’agissant des économies, seul levier de la réduction de la dépense publique, Pierre Moscovici a notamment précisé qu’il réduirait le nombre d’agents du Ministère de l’Economie et des Finances (170.000). Ainsi en 2014, 2564 emplois seront supprimés (Budgétairement parlant) dans son ministère. Dans le service des Finances Publiques c’est 1976 emplois qui seront supprimés. Sur ce ministère il y aura également 300 millions d’économies réalisées (Et notamment sur les primes des agents des catégories A...)

Le Ministre, évoquant son Livre a également évoqué notre modèle social, estimant « qu’il doit fonctionner de manière plus autonome, plus économe et plus efficace ».