Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Les-10-meilleures-encheres-de-la,5326.html
Les 10 meilleures enchères de la décennie pour des artistes vivants
Communiqué d’Artprice du 26 juin 2013
vendredi, 28 juin 2013
/ Administrateur

artprice



Les 10 meilleures enchères de la décennie pour des artistes vivants

Peu d’artistes contemporains se hissent à des niveaux d’enchères supérieures à 15 m$.

Seuls trois contemporains se partagent de fait le Top10, sur le spectre assez large de la dernière décennie. Le grand dominant est l’Allemand Gerhard Richter qui a planté 6 des 10 meilleures adjudications, et ce très récemment, entre 2011 et 2013. Arrive ensuite Jeff Koons, seul quinquagénaire du classement avec des enchères comprises entre 21 m$ et 30 m$ qui lui permettent de prendre trois places. Avec deux artistes américains (Jeff Koons et Jasper Johns), et un européen (Gerhard Richter), ce Top témoigne de plusieurs critères du marché contemporain très haut de gamme aujourd’hui : l’importance de la nationalité de l’artiste, l’omnipotence de New York (7 des 10 meilleures adjudications) et de Londres, ainsi que la domination de la gente masculine, toujours bien mieux cotée que les artistes femmes.

Rang Artiste AdjudicationŒuvre Vente
1 Gerhard RICHTER 33000000$ Domplatz, Mailand [Cathedral Square, Milan] (1968) 14/05/2013 (Sotheby’s NEW YORK NY)
2 Gerhard RICHTER 30445600$ Abstraktes Bild 12/10/2012 (Sotheby’s LONDON)
3 Jeff KOONS 30000000$ Tulips (1995-2004) 14/11/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
4 Jasper JOHNS 25500000$ Flag (1960-1966) 11/05/2010 (Christie’s NEW YORK NY)
5 Jeff KOONS 22947100$ Balloon Flower (Magenta) (1995/2000) 30/06/2008 (Christie’s LONDON)
6 Jeff KOONS 21000000$ Hanging Heart (Magenta/gold) (1994-2006) 14/11/2007 (Sotheby’s NEW YORK NY)
7 Gerhard RICHTER 19500000$ Abstraktes Bild, Dunkel (613-2) (1986) 15/05/2013 (Christie’s NEW YORK NY)
8 Gerhard RICHTER 19400000$ Abstraktes Bild (798-3) (1993) 08/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
9 Gerhard RICHTER 18500000$ Abstraktes Bild (1997) 09/11/2011 (Sotheby’s NEW YORK NY)
10 Gerhard RICHTER 17595230$ Struktur (2) (1989) 27/06/2012 (Christie’s LONDON)

   

Gerhard Richter : nouveau record pour un artiste vivant

Domplatz, Mailand [Cathedral Square, Milan] (1968) est la meilleure enchère de la décennie pour un artiste vivant. Fraîche de cette année, précisément du 14 mai 2013 lors d’une grande vente d’art contemporain chez Sotheby’s New York, l’œuvre culmine à 33 m$ (soit 37,125 m$ frais inclus). Cette toile, qui représente la place du Dôme à Milan, est le fait de Gerhard Richter (né en 1932), octogénaire allemand surnommé le « Picasso du XXIème siècle », dont l’indice des prix affiche une progression de plus de 300 % sur la décennie. Richter est l’artiste vivant le plus cher au monde avec 26 enchères enregistrées au-delà des 10 m$ depuis 2008. Il est devenu un enjeu clef pour la bonne tenue des ventes d’art contemporain de prestige, à tel point que de cette seule signature peut dépendre la moitié des recettes d’une grande vente. Ce fut notamment le cas le 12 octobre 2012, grâce à une seule Abstraktes Bild. Cette large abstraction vibrante de couleurs solaires et d’un bleu profond enterrait de 10 m£ son estimation basse, grimpant jusqu’à 19 m£, soit plus de 30,4 m$ hors frais (Sotheby’s Londres, prix de vente de 34,16 m$ frais inclus).

Jasper Johns : l’emblème américain

De la même génération que Richter, Jasper Johns (né en 1930) culmine à 25,5 m$ avec un Flag (1960-1966) vendu le 11 mai 2010 chez Christie’s New York, au double des estimations (28,6 m$ frais inclus, 44,5 cm x 67,9 cm). Cette enchère a récompensé une œuvre emblématique de Johns et, plus largement, d’un art américain qui crée sa propre histoire dans les années 1960. Le MoMA possède évidemment une déclinaison de cette œuvre, plus précoce (1954) et dans un format plus important (107,3 cm x 153,8 cm). Avec Flag, l’objet s’approprie toute la surface de la toile pour la première fois dans l’histoire de l’avant-garde américaine... Une rencontre absolue entre l’objet, le motif et l’œuvre qui bouleversa fermement les perceptions et la critique de l’époque.

Le passage d’une telle pièce en salles met en compétition les plus grands musées, marchands et collectionneurs privés tant l’occasion est rare... D’où l’envolée du prix au marteau par rapport à l’estimation fournie. La cote de ce type d’œuvres a bien évidemment explosé : pour mémoire, un Double Flag de 1962 était 24 fois moins cher au milieu des années 1980 (16 m$ le 11 novembre 1986, Sotheby’s New York).

Jeff Koons : la relève À 58 ans seulement (né en 1955), Koons détient un palmarès aux enchères qui fait déjà de lui l’un des artistes les plus spéculatifs de la décennie. Son record actuel n’est pas loin de celui de Richter, avec 30 m$ décrochés pour la sculpture monumentale Tulips (environ 203 cm x 457 cm x 520 cm) en acier inoxydable rutilant, vendue au marteau de Christie’s le 14 novembre 2012. Koons écrasait alors son précédent record de près de 7 m$ (Ballon Flower (Magenta), 30 juin 2008, Christie’s Londres). Tulips, immense bouquet de fleurs aux couleurs pop, ressemble à des gourmandises géantes. Il s’inspire des ballons colorés qui égayent les anniversaires et autres fêtes populaires et est issu de la série Celebration entreprise par Koons en 1994. L’artiste a décliné ce bouquet géant sur 5 exemplaires. Celui vendu en 2012 était le premier de la liste.Depuis son premier million de dollars décroché en salles en 1999 (Pink Panther, sculpture en céramique, 104 cm x 52 cm, 1,65 m$, 16 novembre 1999, Christie’s New York), Koons participe brillamment à la grande course aux records du marché de l’art contemporain et à l’assimilation de l’œuvre d’art à un produit de luxe... Sans qu’elle ne soit nécessairement une denrée rare.

Les records de ces trois artistes ont tous été frappés sur les trois dernières années, démontrant encore combien la course aux records est magistralement orchestrée par les maisons de ventes et les acheteurs les plus puissants, malgré les risques de forte volatilité du segment contemporain.