Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Vente-aux-encheres-de-la,4217.html
Vente aux enchères de la collection de M. Georges Bemberg
Communiqué du 15 mai 2012
mardi, 22 mai 2012
/ Administrateur

Vente aux enchères de la collection de M. Georges Bemberg

Collection de M. Georges Bemberg Vente aux enchères le mercredi 20 juin 2012 à 14h30 Artcurial Briest – Poulain – F.Tajan 7, rond-point des Champs-Elysées – Paris VIIIe

Exposition publique : du samedi 16 au mardi 19 juin, de 11h à 19h


JPEG - 5.7 ko

Artcurial Briest – Poulain – F. Tajan présentera en vente le 20 juin 2012 à Paris, plus de trois cents meubles, objets d’art, tableaux et gravures provenant de la collection de Monsieur Georges Bemberg.

Né en 1915 en Argentine où sa famille s’était installée au milieu du XIXème siècle, Georges Bemberg passa son enfance en France. Passionné de littérature, il fit ses études à Harvard puis partagea sa vie entre Paris, New York et Buenos Aires. Auteur de romans et de pièces de théâtre, également pianiste, il créa la Fondation qui porte son nom il y a plus de quinze ans pour y abriter et partager sa collection d’art.

Située à Toulouse dans le magnifique Hôtel d’Assézat, la fondation offre un panorama des arts décoratifs français et italiens du XVIe au XIXe siècle. Les grands noms de la peinture moderne, Bonnard, Vuillard, Gauguin, y côtoient les maîtres anciens, Cranach, Véronèse, Boucher. Georges Bemberg constitua cet ensemble avec passion, suivant son instinct, parlant de rencontre avec l’objet, depuis son premier achat dans les années 30 à New-York d’une gouache de Pissaro et ce jusqu’à sa disparition en juillet 2011.

A l’image de la diversité des collections de la Fondation Bemberg, les trois cent lots proposés à la vente par Artcurial Briest – Poulain – F.Tajan le 20 juin 2012, reflètent le goût et la curiosité d’un collectionneur du XXe siècle, les pièces de mobilier des XVIIe et XVIIIe siècle, les nombreux objets d’art, bronzes dorés, faïences, porcelaines françaises et de Chine, pièces d’orfèvreries, tapis et broderies, tableaux et gravures rassemblés à la manière d’un cabinet d’amateur.

Notre collectionneur avait un jour décrété : « J’ai donné – ou légué – à la Fondation, à la Ville de Toulouse, tout ce que je préfère, et j’ai gardé pour moi tout ce que j’aime ».

Aujourd’hui c’est tout ce que Georges Bemberg aimait qui est offert aux enchères chez Artcurial Briest – Poulain – F.Tajan, une collection ouverte au regard et au désir de tous les amateurs…

JPEG - 76.2 ko

- Cabinet d’amateur

L’ensemble que nous présentons aujourd’hui ornait l’hôtel particulier qu’habitait Georges Bemberg à Paris.

Au premier étage, le mobilier du XVIIe siècle, dont un coffre d’époque Louis XIV garni de tapisserie au gros point vers 1660-1670 (Estimation : € 12,000 – 15,000), y répandait une atmosphère intimiste. Les ouvrages au petit point d’époque Louis XIII (tapis de table, cantonnière) et d’importants tapis de Lahore et Isfahan des XVIIe et XVIIIe siècle venaient compléter le décor.

Dans la collection, l’orfèvrerie, majoritairement anglaise de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle, est représentée par de jolies verseuses et théières aux modèles variés ou encore par deux grandes aiguières françaises du milieu du XVIIIe siècle. Les faïences de Rouen, Moustiers ou Strasbourg côtoient celles de Delft, d’Italie et d’Espagne, et des porcelaines tendres françaises de Chantilly et Saint-Cloud. Parmi les objets d’art, citons une paire de lions en bronze doré, réalisée à Augsbourg à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle (Estimation : € 2,000 – 3,000) ou un heurtoir vénitien du milieu du XVIe siècle figurant une tête de satyre (Estimation : € 3,000 – 5,000).

La bibliothèque est l’antre par excellence de cet homme de lettres. Un globe terrestre est dû à la maison Cary, l’un des principaux fabricants du genre en Angleterre à l’époque. Fondée en 1790 par les frères William et John Cary, la compagnie se spécialisa dans la réalisation de globes terrestres et célestes, jusqu’à sa fermeture en 1850. Notre exemplaire date des années 1830 et indique notamment les explorations dans le Pacifique faites par le Capitaine James Cook et son protégé le Capitaine Vancouver, mis à jour des découvertes les plus récentes (Estimation : € 10,000 – 15,000). Une étonnante échelle de bibliothèque anglaise en acajou disparaît dans une colonne godronnée une fois repliée (Estimation : € 2,000 – 3,000).

La collection de livres anciens de Georges Bemberg a rejoint la Fondation. Restent plusieurs ouvrages dont se détache « La Nouvelle Justine ou les Malheurs de la Vertu, suivi de l’Histoire de Juliette, sa Sœur » du marquis de Sade, ouvrage orné d’un frontispice et de cent Sujets gravés avec soin. En Hollande, [Paris], s.n., 1797. (Estimation : € 25,000 – 30,000)


- Goût pour le neoclassicisme

Au deuxième étage, parmi plusieurs beaux objets en bronze doré, une exceptionnelle paire de flambeaux d’époque Louis XVI par Pierre Gouthière (Estimation : € 100,000 – 150,000) est ciselée de mufles de lion. Le modèle fut exécuté pour le duc de la Vrillière (1705-1777), éminent Ministre du règne de Louis XV pour l’hôtel Saint-Florentin, actuel ambassade des Etats-Unis, place de la Concorde.

Une athénienne d’époque néoclassique en bronze patiné est la réplique de celle que représente Joseph-Marie Vien (1716-1809), peintre emblématique du retour à l’antique, dans son œuvre Une prêtresse brûle de l’encens sur un trépied ou La Vertueuse athénienne réalisée en 1762, conservée au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Ce tableau a appartenu à Jean-Henri Eberts, marchand de tableaux, graveur et éditeur, réputé l’inventeur de ce type de meuble et dont le succès sera immédiat.

Les œuvres de Jacob sont présentes à plusieurs reprises, notamment une chaise prie-dieu d’époque Louis XVI en acajou de forme architecturée (Estimation : € 3,000 – 5,000).


-  Commissaires-priseurs
- Isabelle Bresset & Stéphane Aubert

- Renseignements
- Isabelle Bresset
- Tel : +33(0)1 42 99 20 13
- Mail : ibresset@artcurial.com

JPEG - 18.6 ko

La collection de M. Georges Bemberg