Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/La-pression-fiscale-moyenne-sur,3082.html
La pression fiscale moyenne sur les salaires recommence à augmenter, et pèse sur le revenu disponible réel
Publication annuelle de l’OCDE " Les impôts sur les salaires"
jeudi, 12 mai 2011
/ Administrateur

Fiscalité : La pression fiscale moyenne sur les salaires recommence à augmenter, et pèse sur le revenu disponible réel

La charge moyenne de l’impôt et des cotisations sociales applicables aux revenus salariaux a augmenté dans la plupart des pays en 2010, inversant la tendance à la réduction de la pression fiscale qui avait été observée au cours des années précédentes, selon une nouvelle étude de l’OCDE.

Dans la plupart des cas, les augmentations signalées ont cependant été faibles.

La publication annuelle de l’OCDE intitulée Les impôts sur les salaires montre que la charge fiscale a augmenté dans 22 des 34 pays membres de l’OCDE.

Les Pays-Bas, l’Espagne et l’Islande ont été parmi les pays qui ont enregistré des augmentations importantes, tandis que le Danemark, la Grèce, l’Allemagne et la Hongrie ont été parmi ceux qui faisaient apparaître les plus fortes baisses.

Les impôts sur les salaires contiennent une analyse détaillée de l’imposition des revenus du travail dans l’ensemble des pays de l’OCDE et de la répartition de cette charge fiscale entre les différentes catégories de ménages et de niveaux de revenus.

Le rapport calcule la différence entre le coût total de l’emploi d’un salarié par un employeur et le revenu net disponible du salarié en question, compte tenu des prestations pour enfants à charge et autres allocations familiales dont bénéficient généralement les ménages. Le « coin fiscal » représente le montant total des impôts versés par les salariés et les employeurs, diminué des transferts en espèces reçus et divisé par les coûts salariaux totaux des employeurs.

En 2010, les impôts sur les salaires ont montré que :

-  La France, la Belgique et l’Italie étaient les pays où les impôts étaient les plus élevés pour les couples mariés disposant d’un seul revenu égal au salaire moyen et ayant deux enfants, les coins fiscaux s’élevant à 42.1 % en France, 39.6 % en Belgique et 37.2 % en Italie. (voir Tableau 1).

- La Belgique, la France et l’Allemagne enregistraient les coins fiscaux les plus élevés (55.4 %, 49.3 % et 49.1 % respectivement) pour les salariés célibataires sans enfants rémunérés au salaire moyen bien que le coin fiscal ait diminué de près de 2 points en Allemagne en 2010.

[...]

Source : OCDE

Les Impôts sur les salaires sont à la disposition des journalistes sur le site internet de l’OCDE protégé par un mot de passe ou sur demande auprès de la Division des médias de l’OCDE (news.contact@oecd.org, +33 1 45 24 97 00).

Communiqué de l’OCDE du 11 mai 2011

La publication annuelle de l’OCDE : Les impôts sur les salaires