Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Transmission à titre gratuit de la nue-propriété de parts de sociétés de personnes

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’article 37 de la Loi de Finances Rectificative pour 2007 a aménagé le régime des plus-values professionnelles de l’article 151 nonies-III du CGI.

Jusqu’à la modification législative, l’article 151 nonies, III du CGI prévoyait qu’en cas d’assujettissement à l’IS d’une société de personnes, du fait d’une option ou de sa transformation en société passible de cet impôt, l’imposition de la plus-value constatée était reportée jusqu’à la date de cession, de rachat ou d’annulation des parts ou actions de la société. Ce report était maintenu en cas de transmission à titre gratuit des parts à une personne qui prend l’engagement de déclarer en son nom cette plus-value lors de la cession, du rachat ou de l’annulation de ses parts ou actions.

Cependant, l’article 151 nonies, III ne prévoyait pas de possibilité d’exonération définitive de la plus-value placée en report contrairement à ce qui est prévu dans le cadre de l’article 151 nonies, II du CGI.

Désormais le bénéficiaire d’une transmission à titre gratuit de titres porteurs d’une plus-value en report en application de l’article 151 nonies, III du CGI peut être définitivement exonéré sous réserve du respect de plusieurs conditions :

  • le bénéficiaire de la transmission doit exercer dans certaines conditions l’une des fonctions mentionnées à l’article 885 O bis du CGI.
  • la société doit poursuivre son activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole.

Ces deux conditions doivent être satisfaites de manière continue pendant les cinq années suivant la transmission.

Le ministre vient d’apporter des précisions concernant cette exonération définitive. Il précise notamment que l’exonération définitive ne peut s’appliquer si la transmission à titre gratuit porte sur la nue-propriété de parts ou actions :

« S’agissant, par ailleurs, du contenu de la transmission, il n’est pas exigé qu’elle porte sur l’intégralité des titres détenus par la personne à l’origine de la transmission. En revanche, la transmission doit porter sur des parts ou actions et non sur des droits afférents à ces mêmes parts ou actions. S’il a pu être admis que la transmission de la seule nue-propriété des droits sociaux détenus ouvre droit à un report temporaire d’imposition (voir RM Laguilhon, JOAN, 7 février 1994, p. 625), il n’est pas envisagé qu’une telle transmission ouvre droit à l’exonération définitive prévue aux deuxième à cinquième alinéas du III de l’article 151 nonies. »

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Poulou du 16 juin 2009

Question n°34486


Publié le mercredi 17 juin 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Nue-propriété | Plus-value | Transmission


 



Les articles les plus lus !
Plus-value immobilière : quand une mise à prix trop élevée fait échec à l’exonération résidence principale
Adoption de la Loi PACTE : les mesures à retenir pour doper l’investissement dans les entreprises
Exonération de droits en cas de divorce lorsque l’une des parties bénéficie de l’AJ : confirmation de la doctrine « Guené »
Quelle est la fiscalité de l’augmentation de capital ?
Bercy commente l’extension des cas d’exonération de l’impôt sur les plus-values immobilières pour les non-résidents
Plus-value immobilière : sans diligences pour vendre point d’exonération au titre de la résidence principale
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
La Cour confirme que le loueur de fonds ne peut bénéficier du régime d’exonération des plus-values des petites entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>