Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Taxe Tobin en France : « inopportune » selon l’EDHEC-Risk Institute

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

EDHEC-Risk Institute interpelle le gouvernement sur l’inopportunité d’imposer une taxe Tobin en France

PNG - 2.4 ko

Dans une lettre ouverte du 10 janvier 2012 adressée au premier ministre français, qui fait elle-même référence à un précédent courrier envoyé en juillet 2012 au commissaire en charge du marché intérieur et des services européen, Michel Barnier, EDHEC-Risk Institute souligne les difficultés et les risques liés à la mise en œuvre d’une taxation des transactions financières en France.

Les recommandations d’EDHEC-Risk Institute s’appuient sur une étude réalisée par le professeur Raman Uppal. Cette étude présente des résultats théoriques sur la taxation des transactions financières, mais aussi des résultats empiriques sur ses effets, ainsi qu’une mise au point sur les difficultés de sa mise en œuvre.

Les principales conclusions que l’on peut tirer des recherches conduites sur le sujet sont :

- Les résultats des modèles théoriques sur l’efficacité de la taxe Tobin pour réduire la volatilité et augmenter le bien-être sont mitigés. La taxe Tobin mènera évidemment à une réduction du nombre de transactions des titres sur lesquels la taxe est imposée. Cependant, une réduction du volume de négociation des titres signifie également qu’il est désormais plus difficile de lisser la consommation dans le temps et dans des conjonctures différentes. La taxe Tobin réduit l’activité spéculative sur les marchés financiers, mais cette taxe éloigne également les investisseurs qui fournissent des liquidités et stabilisent les prix. Ainsi, l’introduction de la taxe Tobin possède à la fois des avantages et des inconvénients, et l’effet net sur la volatilité est susceptible d’être faible.

- Par ailleurs, d’un point de vue plus empirique, il existe un ensemble considérable de travaux étudiant les effets d’une taxation des transactions sur la volatilité des prix des titres financiers. La plupart de ces travaux constate que la taxe ne réduit pas la volatilité des rendements, ou bien conduit à une augmentation de cette volatilité. Par ailleurs, l’imposition d’une taxe sur les transactions mène à une réduction de la demande pour ce titre financier, et donc, à une baisse de son prix. Cette inconvénient pourrait être contradictoire avec la volonté des dirigeants de la zone Euro de faciliter le placement dans de bonnes conditions de leur dettes et notamment de décroitre le coût de l’endettement des pays les plus fragiles de la zone.

- Enfin, la mise en œuvre d’une taxe sur les transactions financières constitue un défi en soi. Par exemple, est-ce que les régulateurs peuvent vraiment faire la distinction entre les transactions liées aux activités fondamentales et celles qui sont purement spéculatives ? Est-ce que les régulateurs peuvent déterminer le taux approprié pour la taxe Tobin qui pourrait réduire l’activité spéculative des investisseurs qui ne sont pas totalement rationnels, sans pour autant affecter négativement les opérations réalisées par les investisseurs rationnels. Et, du point de vue des spéculateurs, à moins que toutes les grandes places financières introduisent la taxe Tobin, il serait facile d’échapper à la taxe en faisant passer les transactions par des pays qui ne l’imposent pas.

Une copie de la lettre ouverte au premier ministre François Fillon est accessible depuis le lien suivant :

Lettre ouverte de l’EDHEC-Risk Institute au Premier Ministre, le 10 janvier 2012

Une copie de la lettre ouverte au Commissaire Barnier est disponible à l’adresse suivante :

EDHEC-Risk Institute Letter to European Internal Market and Services Commissioner, July 12, 2011

Une copie de l’étude est disponible à l’adresse suivante :

EDHEC-Risk Institute Position Paper A Short Note on the Tobin Tax : The Costs and Benefits of a Tax on Financial Transactions

newsletter de Fiscalonline


Publié le mardi 10 janvier 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Transactions financières


 



Les articles les plus lus !
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
Taxation de l’économie numérique : déclaration commune franco-allemande
CIR et dépenses de personnel : rescrit relatif à la notion de premier recrutement d’un jeune docteur
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018