Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Suite des mesures fiscales du PLF 2013 adoptées par les sénateurs

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Suite des mesures fiscales du PLF 2013 adoptées par les sénateurs




Au cours de la journée de lundi, les sénateurs ont poursuivi l’examen du projet de loi de finances pour 2013 : 1 article a été supprimé, 7 nouveaux articles ont été insérés, 2 articles ont été modifiés et 9 articles n’ont donné lieu à aucunes modifications.


PLF 2013 : Suppression du critère de modulation de la TGAP déchets fondé sur la certification environnementale - Article. 13 bis nouveau

Article inséré par les députés : L’article 13 bis, introduit dans le PLF suite à l’adoption d’un amendement à l’Assemblée nationale, supprime la modulation tarifaire de la TGAP pour les installations de stockage de déchets ménagers ayant fait l’objet d’une certification de management environnemental.

Article supprimé par les sénateurs  : Pour les sénateurs cette suppression aura des conséquences financières importantes pour nombre de collectivités territoriales. Aussi et pour ne pas aggraver la situation des collectivités territoriales, qui contribuent déjà à l’effort général de redressement des finances publiques, ils ont adopté un amendement visant à supprimer l’article 13 bis.




PLF 2013 : Modification des modalités de calcul de la TGAP due par les exploitants d’installations de stockage des déchets ménagers ou assimilés - Article. 13 bis A nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les sénateurs ont adopté un amendement ayant pour objet de faciliter les modalités de calcul de la TGAP due par les exploitants d’installations de stockage des déchets ménagers ou assimilés en ce qui concerne le critère de valorisation énergétique du biogaz, et par les exploitants d’installation d’incinération de déchets, en ce qui concerne le critère de performance énergétique.

Il propose de prendre en compte, pour ce calcul, le taux de performance énergétique enregistré lors de l’exercice précédent (année n – 1) et non plus celui enregistré en cours d’année (année n), afin de neutraliser les effets des incertitudes pouvant survenir en cours d’année au regard de cette performance, et les répercussions financières qui en résultent pour les collectivités.




PLF 2013 : Report au 1er janvier 2016 l’application de la TGAP sur les carburants dans les DOM - Article. 13 bis B nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les sénateurs ont décidé de reporter au 1er janvier 2016 l’application de la TGAP sur les carburants dans les DOM, que la loi de finances pour 2010 avait déjà reportée au 1er janvier 2013 .




PLF 2013 : Absence de gel des tarifs de la TGAP - Article. 4 bis nouveau

Article inséré par les députés :

Les tarifs de TGAP sont actuellement relevés chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu. Du fait du gel du barème de l’IR en 2012 et 2013, ces tarifs ne sont pas revalorisés.

Les députés ont adopté un amendement prévoyant que le gel du barème de l’IR ne cristallise pas les tarifs de TGAP. À compter du 1er janvier 2013, les tarifs seront relevés, chaque année, dans une proportion égale au taux de croissance de l’indice des prix à la consommation hors tabac de l’avant-dernière année.

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Prolongation du mécanisme l’éco-contribution - Article. 13 quater A nouveau

Article inséré par les sénateurs : Compte tenu de la lente décroissance de la part des déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE) historiques dans les collectes, les sénateurs ont décidé de prolonger le mécanisme de l’éco-contribution jusqu’au 31 décembre 2019. Ils ont également décidé que tout émetteur ne respectant pas ses obligations soit soumis à la TGAP dès le 1er janvier 2013.




PLF 2013 : Entrée en vigueur la TGAP « sanction » aux acteurs économiques du secteur ameublement - Article. 13 quater nouveau

Article inséré par les députés :

L’article 13 quater relatif aux déchets d’éléments d’ameublement par les fabricants et les distributeurs aligne leur régime sur celui des déchets électriques et électroniques.

La date à laquelle la TGAP s’appliquerait aux acteurs économiques du secteur ne respectant pas ces nouvelles obligations a été fixée au 1er juillet 2013 par les députés.

Article modifié par les sénateurs : Les sénateurs ont décidé d’avancer la mise en vigueur de la TGAP « sanction » au 1er avril 2013 au lieu du 1er juillet 2013




PLF 2013 : Taux de TVA applicable aux loyers de tiers-financement - Article. 13 quinquies nouveau

Article inséré par les députés :

Aujourd’hui, les opérateurs de tiers-investissement doivent faire face à des obstacles fiscaux concernant leurs offres de service. Compte tenu des textes actuels, il est primordial pour la viabilité économique des offres des opérateurs de tiers-investissement de lever l’incertitude sur le taux de TVA applicable aux loyers de tiers-financement et donc de sécuriser un taux de TVA réduit pour les bénéficiaires de contrats types « CPE ».

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Plus-values sur cession de titres de participation – Calcul de la quote-part de frais et charges sur les plus-values brutes - Article. 14

Le gouvernement propose que la quote-part de frais et charges de 10% soit calculée non plus sur le montant net des plus-values de cessions de titres de participation mais sur le montant brut.

Article non modifié par les députés :

les députés ont adopté cet article en l’état.

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Aménagement de la déductibilité des charges financières - Article. 15

Rappel du projet gouvernemental :

Le gouvernement propose de limiter la part des charges financières nettes déductibles.

Cette part sera fixée :

  • à 85 % pour les exercices 2012 et en 2013,
  • puis ramenée à 75 % à compter des exercices 2014.

S’agissant des sociétés membres d’un groupe fiscalement intégré, la mesure de plafonnement s’appliquera aux seules charges financières nettes qui résultent d’opérations réalisées avec des sociétés hors du groupe.

Le dispositif de limitation ne s’appliquera pas lorsque le montant total des charges financières nettes est inférieur à 3 millions d’euros.

Article modifié par les députés :

Ils ont précisé à l’initiative du gouvernement que l’on conservait dans le champ des charges financières, donc du rabot qui s’y applique, les loyers de crédit-bail, ceux de location avec option d’achat, ou de location conclue entre entreprises liées au sens du 12 de l’article 39 du CGI en les corrigeant toutefois pour ne considérer que la partie financière.

En revanche, les loyers simples en sont vraiment exclus.

Article modifié par les sénateurs : Les sénateurs ont décidé d’exclure du champ d’application de l’article 15 les charges financières se rapportant à des emprunts effectués en vue de réaliser ou de gérer des équipements publics dans le cadre d’un contrat de délégation de service public, de concession ou de partenariat public-privé.




PLF 2013 : Aménagement du mécanisme de report en avant des déficits des sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés - Article. 16

Rappel du projet gouvernemental

Au titre des exercices clos à compter du 31 décembre 2012, le gouvernement propose d’abaisser le plafond d’imputation des déficits reportables.

Ainsi, l’imputation des déficits antérieurs sur le bénéfice constaté au titre d’un exercice ne sera possible qu’à hauteur d’un plafond égal à 1 million d’euros, majoré d’un montant dorénavant égal à 50 % (contre 60% avant la réforme) du bénéfice imposable de l’exercice excédant cette première limite.

La part de déficit qui ne peut être déduite reste reportable sur les exercices suivants, sans limitation de durée et dans la même limite.

Article non modifié par les députés

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Non déductibilité de l’impôt sur les sociétés de la taxe de risque systémique sur les banques - Article. 16 bis nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les sénateurs ont adopté un amendement proposant que la taxe de risque en vigueur depuis le début de l’année 2011 ne soit pas déductible de l’impôt sur les sociétés.




PLF 2013 : Taxation des sommes placées en réserve de capitalisation des entreprises d’assurance - Article. 17

Article non modifié par les députés

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Modification du régime des acomptes d’impôt sur les sociétés applicable aux grandes entreprises - Article. 18

Rappel du projet gouvernemental

Au titre des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013, le gouvernement propose d’abaisser à 250 millions d’euros, contre 500 millions d’euros actuellement, le seuil de chiffre d’affaires à partir duquel les entreprises sont tenues de s’acquitter du dernier acompte d’IS, communément appelé « cinquième » acompte.

Par ailleurs, les modalités de calcul de ce dernier acompte seraient revues.

Ajouté aux acomptes déjà acquittés pour l’exercice, le complément à verser au titre de cet acompte devra atteindre une fraction de l’IS estimé égale à :

  • 75% (au lieu de 66% actuellement) pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires compris entre 250 millions d’euros et 1 milliard d’euros ;
  • 85 % (au lieu de 80 %) pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires compris entre 1 et 5 milliard d’euros ;
  • 95 % (au lieu de 90 %) pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur à 5 milliard d’euros.

Article non modifié par les députés

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Bases de calcul de la cotisation minimale de CFE : autorisation des collectivités à revenir exceptionnellement, si elles le souhaitent, sur leur délibération prise au titre de 2012. - Article. 18 bis A nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les communes et les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre peuvent, par une délibération prise avant le 21 janvier 2013 et pour la part qui leur revient, prendre en charge, en lieu et place des redevables, tout ou partie de la fraction de la cotisation minimum de cotisation foncière des entreprises due au titre de 2012 correspondant à la base minimum applicable sur leur territoire résultant d’une délibération prise en 2011 en application de l’article 1647 D du CGI.




PLF 2013 : Prorogation d’un an du régime spécial des provisions pour investissements dont peuvent bénéficier les entreprises de presse écrite - Article 18 bis nouveau

Il ressort de dispositions de l’article 39 bis A du CGI que les entreprises de presse qui exploitent, soit un journal quotidien, soit une revue d’une périodicité au maximum mensuelle, consacrée pour une large part à l’information politique et générale bénéficient d’un régime spécial de déduction de certains investissements ou des provisions destinées à leur financement.

Ce dispositif de faveur qui a été mis en place après la seconde guerre mondiale a dernièrement été reconduit jusqu’en 2011. Il a par ailleurs été étendu aux services de presse en ligne consacrés pour une large part à l’information politique et générale et reconnus dans des conditions prévues par décret.

Article institué par les députés :

Ils ont reconduit pour un an, la possibilité pour les entreprises de presse de constituer des provisions pour investissement.

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Reconduction du Crédit d’impôt phonographique - Après l’article 18 ter nouveau

Les entreprises de production phonographique assujetties à l’IS et créées depuis au moins trois ans peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt (Art. 220 octies CGI) à raison des dépenses de production, de développement et de numérisation d’un enregistrement phonographique ou vidéographique musical.

Article institué par les députés :

Compte tenu des difficultés auxquelles les entreprises de production phonographique sont confrontées, les députés ont décidé de proroger le dispositif de crédit d’impôt phonographique pour une durée de 3 ans (Jusqu’au 31 décembre 2015 et de le renforcer).

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Reconduction du dispositif de réduction d’IS en cas de souscription au capital d’entreprises de presse - Article 18 quater nouveau

Article institué par les députés :

Les députés ont reconduit pour un an, le dispositif de réduction d’IS en cas de souscription au capital d’entreprises de presse (Art. 220 undecies du CGI).

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Reconduction pour deux années de la contribution exceptionnelle sur l’impôt sur les sociétés - Article 18 quinquies nouveau

Article institué par les députés :

Les députés ont reconduit pour deux années la contribution exceptionnelle sur l’impôt sur les sociétés instaurée par l’article 30 de la loi de finances rectificative pour 2011, soit jusqu’aux exercices clos au 30 décembre 2015, et ce afin de soumettre la généralité des entreprises, qui clôturent leur exercice au 31 décembre, au paiement de la contribution pour leur exercices 2013 et 2014.

Article non modifié par les sénateurs




PLF 2013 : Taxe additionnelle sur l’Aspartame - Article. 18 sexies nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les sénateurs ont créé une taxe additionnelle sur l’aspartame, prévue pour augmenter chaque année jusqu’en 2016. En effet, le premier objectif est d’inciter les industriels à substituer à l’aspartame d’autres édulcorants, naturels ou de synthèse. La progressivité permettra d’aboutir à terme à une taxation dissuasive tout en laissant aux industriels le temps de s’adapter aux produits de substitution. Les importations sont évidemment également taxées.




PLF 2013 : Taxe additionnelle à la taxe spéciale sur les huiles - Article. 18 septies nouveau

Article inséré par les sénateurs : Les sénateurs ont créé une taxe additionnelle sur l’huile de palme.




Si vous avez raté le début :

- Le texte officiel du projet de loi de finances pour 2013

- Les députés approuvent le choc fiscal de la première partie du budget 2013

- Les premières mesures fiscales du PLF 2013 adoptées par les sénateurs


Consultez tous les articles de notre dossier : Loi de Finances pour 2013

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 26 novembre 2012

Publié le mardi 27 novembre 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Plongée en eaux troubles du contrôle des comptabilités informatisées
L’épargne-retraite vue par le projet de loi PACTE : on change tout !
Petite pause estivale...on revient de 30 juillet
Délivrance irrégulière de documents permettant de bénéficier d’un avantage fiscal : de la constitutionnalité de l’amende de 25%
Cession des titres reçus dans le cadre d’un partage : les modalités de la calcul de la plus-value sont constitutionnelles
Le Gouvernement ne prévoit pas d’alléger l’imposition sur les successions
Pinel : Prorogation du délai légal d’achèvement des logements acquis en l’état futur d’achèvement en cas de force majeur
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018