Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Selon l’OCDE : Les PME doivent élargir leurs sources de financement pour réduire leur vulnérabilité

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les PME et les entrepreneurs doivent diversifier leurs sources de financement face à la persistance des difficultés de crédit, selon l’OCDE

Les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle fondamental pour la croissance inclusive et l’emploi mais il est indispensable d’élargir leurs sources de financement pour réduire la vulnérabilité des PME face à la volatilité du marché du crédit, selon deux nouveaux rapports de l’OCDE.

Les deux rapports, « Le financement des PME et des entrepreneurs 2015 – Tableau de bord de l’OCDE » et « Nouvelles approches du financement des PME et de l’entrepreneuriat : élargir la gamme des instruments » soulignent la nécessité de développer et promouvoir un ensemble plus diversifié d’options de financement pour favoriser l’investissement. Les rapports sont présentés aux ministres des Finances du G20 réunis à Washington pour proposer des stratégies politiques pour les PME, qui constituent une priorité de la présidence du G20 de la Turquie.

« Les petites et moyennes entreprises jouent un rôle essentiel dans la croissance économique et la création d’emplois, mais leur accès au financement restera un défi dans les années à venir » a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, à l’occasion de la présentation des rapports avec le vice-Premier ministre turc Ali Babacan, en marge des réunions de la Banque Mondiale et du FMI à Washington. « Il est pressant de permettre aux petites entreprises de diversifier leurs sources de financement en utilisant des instruments alternatifs. »

« Le financement des PME et des entrepreneurs 2015 – Tableau de bord de l’OCDE » souligne que le crédit bancaire aux PME n’a pas retrouvé son niveau d’avant-crise dans de nombreux pays, freinant ainsi la croissance des entreprises et l’investissement. Si les conditions du crédit se sont assouplies de manière générale, elles demeurent restrictives, en particulier pour les PME.

Certains instruments alternatifs comme le financement participatif ou encore l’affacturage gagnent du terrain, alors que le capital-risque et le crédit-bail n’ont pas retrouvé les niveaux de 2007 dans la plupart des pays.

L’OCDE signale qu’un niveau élevé de prêts improductifs parmi les PME dégrade la propension des banques à prêter, et constitue un risque pour la reprise économique dans les pays les plus affectés par la crise économique.

Dans le même temps, à la différence des années précédentes, le nombre de faillites et les délais de paiement ont cessé d’augmenter en 2013. En moyenne, les faillites ont retrouvé le niveau de 2012, et les délais de paiement ont baissé dans la majorité des 34 pays du Tableau de bord.

« Le financement des PME et des entrepreneurs 2015 – Tableau de bord de l’OCDE » est une publication annuelle qui analyse des indicateurs sur le financement des PME dans 34 pays, auxquels s’ajoutent des informations fournies par des enquêtes sur la demande ainsi qu’une synthèse des plus récentes actions menées par les pouvoirs publics et le secteur privé. Cette étude représente la source la plus complète d’informations sur l’état du financement des PME.

« Le rapport Nouvelles approches du financement des PME et de l’entrepreneuriat : élargir la gamme des instruments » souligne que le prêt bancaire classique pose des difficultés aux PME, et notamment aux sociétés nouvelles, innovantes et à croissance rapide, qui se situent dans le haut de la fourchette du risque. Il en est de même pour les entreprises qui cherchent à opérer une mutation importante dans leurs activités, comme un changement de structure d’actionnariat ou de contrôle.

D’après l’étude, diversifier les sources de financement des PME permettra de mieux répondre aux besoins des entreprises aux divers stades de leur cycle de vie et contribuera à atténuer le risque systémique, à accroître la résilience de l’économie réelle face aux chocs de grande ampleur, et enfin à promouvoir de nouveaux gisements de croissance.

Le rapport cartographie les principales caractéristiques d’une large gamme de techniques de financement autres que les instruments classiques de la dette, et notamment le financement par nantissement d’actifs, les formes d’emprunt alternatives, les instruments hybrides et les instruments sur fonds propres.

Il indique qu’il est désormais indispensable de s’attaquer aux obstacles qui limitent l’utilisation par les PME d’un plus large éventail d’outils de financement en :

  • comblant le fossé de compétences des PME en matière de finance ;
  • concevant une règlementation qui concilie stabilité financière, protection des investisseurs et ouverture de nouveaux canaux de financement pour les PME ;
  • élaborant des infrastructures de l’information pour refléter le niveau de risque associé au financement des PME ;
  • et, enfin, en augmentant la participation des acteurs privés dans le financement des PME.

Source : OCDE

Consulter :

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 16 avril 2015

Publié le vendredi 17 avril 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Financement | Fiscalité des entreprises | PME


 



Les articles les plus lus !
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
L’Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi de finances pour 2017
TVA à taux réduit sur les travaux : l’efficacité de cette dépense fiscale reste à démontrer
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016