Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Réduction d’impôt au titre des souscriptions au capital des SOFICA : Bercy commente les aménagements

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Réduction d’impôt au titre des souscriptions au capital des SOFICA : Bercy commente les aménagements

L’article 8 de la Loi de Finances pour 2017 a augmenté, de manière ciblée, le taux de la réduction d’impôt sur le revenu accordée au titre des souscriptions en numéraire au capital de sociétés anonymes agréées ayant pour activité exclusive le financement d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles (SOFICA). L’administration fiscale vient de commenter cet aménagement.

Régime fiscal de la réduction d’impôt pour souscription au capital des SOFICA


L’article 199 unvicies du CGI, prévoit une réduction d’impôt ouverte à tout contribuable domicilié en France qui souscrit en numéraire au capital initial, ou aux augmentations de capital, des SA soumises à l’impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun et qui ont pour activité exclusive le financement en capital d’oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles agréées.

La réduction d’impôt s’applique aux sommes effectivement versées pour souscrire au capital d’une SOFICA, dans la limite de 25 % du revenu net global et de 18 000 €.

Cette réduction est égale à 30 % des sommes investies et est portée à 36 % si la SOFICA s’engage à réaliser au moins 10 % de ses investissements sous la forme de souscription au capital de sociétés qui ont pour activité exclusive la réalisation d’oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles entrant dans le champ d’application de l’agrément. Cette majoration a pour objet d’inciter les SOFICA à s’orienter vers le financement en amont des projets et l’accompagnement en fonds propres de sociétés de production indépendantes.

L’avantage fiscal maximal obtenu est donc de 6 480 € par ménage. Il n’est pas intégré dans le calcul du plafonnement global des avantages fiscaux de 10 000 € fixé par l’article 200-0 A du CGI, mais est soumis à un plafonnement global spécifique de 18 000 €.

L’article 8 issue d’un amendement de Mme Rabault, rapporteure générale au nom de la commission des finances de l’AN vise à stimuler l’action de ces sociétés vers les séries, documentaires ou fictions, où la France souffre encore d’un déficit d’initiatives, par rapport à ses voisins européens, sans même évoquer l’écrasante offre américaine. Elle permet aussi d’induire l’investissement vers les œuvres audiovisuelles s’engageant vers une diffusion à l’international.

Le dispositif adopté prévoit d’appliquer un taux de réduction de 48 % lorsque la SOFICA a réalisé 10 % de ses investissements dans l’année suivant celle de la souscription, sous la forme de souscription au capital de sociétés de réalisation et qu’elle s’engage à consacrer :

  • au moins 10 % de ses investissements à des dépenses de développement d’oeuvres audiovisuelles de fiction, de documentaire et d’animation sous forme de séries, effectuées par les sociétés de réalisation dans lesquelles elle a souscrit au capital ;
  • ou bien, au moins 10 % de ses investissements à des versements en numéraire réalisés par contrats d’association à la production en contrepartie de l’acquisition de droits portant exclusivement sur les recettes d’exploitation des oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles à l’étranger.

Ce fléchage proposé des flux des SOFICA oriente davantage leur action vers le développement/écriture en amont et l’exportation en aval correspond d’ailleurs à une réponse à des faiblesses récurrentes dans les dispositifs de faveur, notamment relevées par la Cour des comptes dans son rapport thématique de 2014 (Cour des Comptes, Les soutiens à la Production cinématographique et audiovisuelle : des changements nécessaires, Rapport Thématique de 2014).

« Avec son taux actuel, le mécanisme actuel des SOFICA engage à hauteur de 21 millions d’euros pour 2016 en dépenses fiscales les finances publiques (Évaluations des voies et moyens, Annexe au projet de loi de finances pour 2017,T II,p. 71). Sur cette base, l’augmentation de la réduction fiscale ici proposée affectera de façon limitée l’argent public tout en permettant la relance de cet important chainon de la production culturelle audiovisuelle française. Le nombre des exigences posées sur ces sociétés (assurées par AMF, services fiscaux et Centre National du Cinéma et de l’image animée) assurera par ailleurs la transparence et la bonne affectation de cette mesure fiscale » a précisé Mme Rabault.




Ces commentaires sont issus d’une mise à jour de la base BOFIP-Impôt en date du 12 mai 2017

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 15 mai 2017

Publié le mardi 16 mai 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | Impôt sur le revenu


 



Les articles les plus lus !
Vers un renforcement du dispositif IR-PME pour faire face à la suppression de l’ISF-PME
La suppression de la TVA inter-entreprise en discussion au PLF2018
Le rehaussement des plafonds des régimes « micro »
Régularisation des avoirs à l’étranger : opportunité à saisir et vite !
Majoration du quotient familial en fonction de la situation de famille et condition de « vivre seul »
Plus-values des dirigeants de PME et abattement fixe : la condition de départ à la retraite est supprimée
L’exonération de taxe sur les bureaux en Ile-de-France s’applique aux locaux à caractère éducatif, modulables ou non
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016