Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Plus-value immobilière et terrain à bâtir : la réforme n’aura pas lieu

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Plus-value immobilière et terrain à bâtir : la réforme n’aura pas lieu




L’article 10 du projet de Loi de Finances pour 2013 devenu l’article 15 dans la version adoptée définitivement par le Parlement le 20 décembre dernier a été censuré par les sages du Conseil Constitutionnel. Il est donc naturellement absent de la Loi de Finances Pour 2013 publiée au Journal Officiel le 30 décembre 2012.

Autrement dit la réforme des plus-values immobilières initiée et voulue par le gouvernement, dans le soucis de créer, selon lui, un choc "fiscal" n’aura pas lieu...pour le moment.

Si les sages ont principalement censuré la « barémisation » des plus-values immobilières qui aurait eue « pour effet de faire peser sur une catégorie de contribuables une charge excessive d’impôt », c’est donc l’ensemble de l’article 15 qui disparait du projet de loi et avec lui :

- la suppression de la prise en compte d’un abattement pour durée de détention dans le cadre du calcul des plus-values immobilières portant sur des terrains à bâtir ;

- la « baremisation » des plus-values immobilières de cession de terrain à bâtir à compter du 1er janvier 2015 ;

- l’institution d’un abattement exceptionnel de 20% sur les plus-values nettes imposables portant sur les biens immobiliers autres que les terrains à bâtir ;

- la réintroduction à compter du 1er janvier 2013 des deux régimes d’exonération des plus-values résultant de cessions réalisées au profit d’organismes chargés du logement social.


Partant à compter du 1er janvier 2013, les propriétaires de terrains à bâtir pourront continuer à tenir compte d’un abattement pour durée de détention dans le cadre du calcul des plus-values immobilières de cession.

Bien évidemment les propriétaires de terrain à bâtir qui auront signé une « promesse ayant date certaine » avant le 31 décembre 2012, vendu à leurs enfants ou apporté à une SCI pour purger la plus-value en seront pour leur frais !

En définitive, le régime des plus-values immobilières en 2013 (sauf énième budget rectificatif) sera identique à celui que nous connaissons depuis février 2012. Toutefois, en l’absence de censure par les sages, le régime de surtaxation des plus-values immobilières les plus élevées, prévu par l’article 70 de la Loi de Finances Rectificative pour 2012, s’appliquera bien à compter du 1er janvier 2013.

Au regard de la rédaction de l’article 70 et de la censure de l’article 15, il devrait s’appliquer tant aux terrains à bâtir qu’aux autres biens immobiliers (A confirmer).

Comprendre le régime de la surtaxe des plus-values immobilières

Vers une taxation à 40% des grosses plus-values immobilières dès 2013

Surtaxe des plus-values immobilières : introduction d’un mécanisme de lissage




Consultez tous les articles de notre dossier : Loi de Finances pour 2013

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 30 décembre 2012

Publié le lundi 31 décembre 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Suppression de l’obligation d’enregistrement des actes de constitution des sociétés
La surtaxe des plus-values immobilières
Fiscalité des dividendes au sein d’un groupe fiscal intégré : la CJUE condamne la France
Le champ d’application du rescrit fiscal CIR est étendu depuis le 1er septembre 2015
Bercy commente l’assouplissement des conditions d’exercice du rescrit fiscal CIR
Les gratifications de stages signés à compter du 1er septembre 2015 sont exonérées d’impôt à hauteur 17 490 €
Mécanisme de déduction fiscale exceptionnelle en faveur de l’investissement : commentaires complémentaires
La procédure de régularisation en cas de rectification portant sur des transferts de bénéfices à l’étranger ou de remise en cause de la déductibilité d’une charge
[+ ...]


  A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2014