Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Partenaires Placements Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Nos publications interactives
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Déclaration de revenus 2010
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
L’EIRL
Le dispositif Scellier
Deuxième plan de rigueur
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Rénovation de la politique familiale
Réforme des retraites
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
Les levées de fonds Particeep
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Loi visant à reconquérir l’économie réelle
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
 
 



PLF 2011 - Plus-value immobilière : remise en cause partielle de l’abattement pour durée de détention

partager cet article

Propriétaires vendez ! avant qu’il ne soit trop tard

Depuis 2004, la plus-value réalisée lors de la cession d’un bien immobilier , de droits relatifs à un bien immobilier, ou de parts de sociétés à prépondérance immobilière est réduite d’un abattement de 10 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième (Art. 150 VC-I, al 1 du CGI).

Autrement dit, l’exonération définitive est acquise après 15 années de détention.

Elle s’applique non seulement à la plus-value (impôt sur le revenu) mais également aux contributions sociales.

Or, cette règle vient d’être remise en cause suite à l’adoption d’un amendement de M. Gilles Carrez (Admt I-28) qui propose d’assujettir aux prélèvements sociaux les plus-values immobilières quelle que soit la durée de détention du bien.

En pratique, l’assiette des prélèvements sociaux ne sera plus diminuée de abattement de 10% par année de détention au delà de la 5ème année.

Il s’ensuit, que même en cas de cession d’un bien détenu depuis plus de 15 ans, les prélèvements sociaux au taux de 12,3% seront dus.

Il faut saluer la pugnacité de M. Carrez qui avait déjà présenté un amendement en ce sens dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2010 !

L’amendement adopté prévoit également d’appliquer la même règle pour les plus-values professionnelles portant sur des immeubles, bénéficiant d’un abattement de 10 % à compter de la sixième année. (Art. 151 septies B du CGI).

Cet aménagement ne devrait toutefois pas concerner la résidence principale...ouf !

Rappelons que le régime des plus-values immobilières a déjà été fortement impacté par cette loi de finances pour 2011.

En effet l’article 3 du texte de la première partie du PLF 2011 résultant des délibérations de l’Assemblée nationale à l’issue de ses séances des 18 à 22, 25 et 26 octobre 2010 prévoit qu’à compter de 2011, les plus-values immobilières seraient taxées à 31,3% : 19% (Plus-value) + 12,3 % (prélèvements sociaux)


Si le souhait du gouvernement est d’aligner le régime des plus-values immobilières sur celui des plus-values mobilières, il y a fort à parier que des aménagements sont encore possibles.

Ainsi la prochaine étape pourrait être la disparition définitive de l’abattement pour durée de détention, laquelle pourrait intervenir soit dans le cadre de la loi de finances pour 2011, soit l’année prochaine à la faveur de la réforme de la fiscalité du patrimoine dont le gouvernement s’est fait l’écho.

Attention...la situation a évolué depuis la publication de cet article
Plus-values immobilières : la remise en cause de l’abattement pour durée de détention aura-t-elle lieu ?

© Fiscalonline

Dossier : La réforme des plus-values immobilères (Août/Sept. 2011)
Le nouveau calcul des plus-values immobilières : abattement supprimé et prélèvements majorés (25/08/2011)

Plus-values immobilières : la suppression de l’abattement s’applique au titre des cessions intervenues à compter du 25 août 2011 (01/09/2011)

Réforme des plus-values immobilières : l’équation impossible (03/09/2011)

D’autres articles pour maîtriser le régime des plus-values immobilières

- Conditions d’imputation des moins-values immobilières

- Calcul de la plus-value immobilière : travaux venant en majoration du prix d’acquisition

- Cessions d’immeubles destinés au logement social et plus-values immobilières

newsletter de Fiscalonline

Texte du PLF pour 2011 résultant des délibérations de l’Assemblée nationale à l’issue de ses séances du 18 à 22, 25 et 26 octobre 2010

Publié le mercredi 27 octobre 2010

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Professions réglementées : morceaux choisis dudit « projet de Loi » Macron
Le régime des plus-values de cession de valeurs mobilières en 2013 et en 2014
Allocations familiales : le texte de l’amendement du gouvernement destiné à éviter de « l’effet de seuil »
Aménagement des obligations déclaratives des plus-values de cession des valeurs mobilières
Une étude confirme que le manque à gagner TVA fait perdre des milliards
Les députés simplifient les règles d’affiliation des travailleurs indépendants
L’Assemblée nationale adopte en première lecture le projet de budget pour 2015
Les députés prorogent de trois ans le crédit d’impôt maîtres restaurateurs
[+ ...]


  A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2014