Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Marlene Dumas : 310ème artiste la mieux vendue en 2011

partager cet article

artprice



Marlene Dumas – Le corps à l’état brut

Parmi les artistes féminines les plus cotées du marché, Marlène Dumas a une place singulière et incontournable sur la scène contemporaine. Depuis plus de 35 ans, elle interroge sans pudeur les interprétations du regardeur en le confrontant à ses représentations controversées du corps humain. La simplicité déconcertante de ses portraits explore avec sincérité et brutalité les maux de la vie.

Originaire d’Afrique du Sud, Marlene DUMAS est née à Cap Town en 1953. À la fin de ses études d’arts plastiques à la Michaelis School of Fine Art (1972-1975), elle quitte son pays natal pour l’Europe. Elle s’installe dès lors aux Pays-Bas où elle poursuit ses études artistiques à l’Atelier ’63 de Haarlem (1976-1978). Elle entreprend ensuite des études de psychologie à l’Université d’Amsterdam (1979-1980) avant d’exposer pour la première fois à Paris en 1979.

Son travail se concentre sur la figure humaine à partir des années 80. Elle explore alors des thématiques existentielles dont le racisme, la sexualité, la religion, les notions de culpabilité et de pardon, l’innocence, la violence, la maternité et l’enfance. A ces notions récurrentes, elle juxtapose des questionnements liés à sa propre histoire. Elle joue de couleurs souvent délavées pour ses dessins et franches pour ses peintures, à l’image de la fascinante huile Jule, Die Vrou, un visage de femme baigné de rouge où seuls les yeux et les lèvres, attributs de la séduction et de la sexualité, sont précisément représentés. Cette œuvre d’une grande tension psychologique trouvait acquéreur pour 1,1 m$ le 10 novembre 2004 (Christie’s New York).

Marlène Dumas confronte le corps à des formes obscures du désir, des situations perverses qui interrogent le spectateur sur sa perception de l’œuvre.

Ses débuts aux enchères

Ses premiers pas en vente publique datent de 1994 et débutent logiquement dans son pays d’adoption : les Pays-Bas. Cette année-là, 3 dessins et peintures trouvent acquéreurs entre 790 $ et 3 100 $. Témoignant du soutien des maisons de ventes et des collectionneurs, l’acrylique et crayon sur toile The girl can’t help it passe alors deux fois en salle, est frappée 1 115 $ en mars puis trouve preneur 9 mois plus tard pour 3 110 $ (Christie’s Amsterdam, le 7 décembre 1994). L’année 1999 marque un tournant dans sa carrière avec sa première exposition au Musée Hedendaagse Kunst d’Anvers. L’évènement confirme son envergure sur la scène internationale et les effets sur la progression de ses prix se font vite sentir, si bien que dans la foulée Christie’s New York réalise sa première vente au-dessus de 22 000 $, avec l’encre sur papier Checkered Skirt (le 20 mai 1999).

Un marché haut de gamme

Lorsqu’en 2001/2002, le Centre Pompidou puis le New Museum of New York organisent la première rétrospective itinérante de ses œuvres sur papier Name No Names, sa cote grimpe de plus belle. Dans un premier temps, Christie’s New York confirme la progression de ses prix en signant en 2002 un nouveau record de 42 000 $ pour Candle Burning (le 14 novembre) puis l’artiste franchit à trois reprises le seuil des 100 000 $ (en 2003), jusqu’à dépasser le million en 2004 avec Jule, Die Vrou puis avec The Garden et The Teacher (Sub a) respectivement adjugées 1,2 m$ et 2,9 m$ en 2005 (Christie’s New York, le 8 novembre et Christie’s Londres, le 9 février).

Continuant son ascension fulgurante, son indice des prix affiche une hausse de plus de 200 % entre 2000 et 2008 ! En dehors de la frénésie du marché d’alors, sa rétrospective « Measuring Your Own Grave » au Museum of Contemporary Art de Los Angeles, puis au MoMA de New York, n’est sans doute pas étrangère à cette impressionnante progression. Adjugée 5,61 m$ (2,28 m£) en 2008, The Visitor est depuis la plus belle enchère de Marlène Dumas. Cette imposante huile sur toile (180 x 300 cm, 1995) dévoile une scène où six prostituées tournent le dos au spectateur et fixent un passage éclairé, dans l’attente d’un visiteur...

310ème artiste la mieux vendue en 2011, son chiffre d’affaires annuel dépassait alors les 3,5 m €. Ses huiles sur toile (seulement 84 adjudications contre 239 pour ses dessins et aquarelles,) sont plus rares et mieux valorisées.

Pour une œuvre caractéristique, comptez un budget minimum de 100 000 $ à 200 000 $, huiles sur toile et aquarelles confondues. Les opportunités d’achat sont désormais rares à moins de 20 000 $, et il s’agit généralement d’aquarelles moins abouties comme 2 Candles Burnt Up (adjugée 18 000 €, Christie ’s New York, le 9 novembre 2011). Désormais, seules ses estampes sont abordables à moins de 5 000 $.

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice

Publié le vendredi 13 juillet 2012

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Art contemporain | Artiste | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Imposition à l’IFI des personnes victimes d’un accident et handicapées
Les députés dispensent les opérateurs de plateforme de déclarer au Fisc les sommes perçues par certains utilisateurs
Extension de la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) aux délits de fraude fiscal
Le Gouvernement propose de pérenniser le principe d’indemnisation des « indics » fiscaux
Pas d’exonération de taxe d’habitation au bénéfice des français établis hors de France
Assurance vie : Fin de non recevoir pour la transférabilité des contrats
Vers un allègement des obligations déclaratives des plateformes collaboratives
Emmanuel Macron exclut toute refonte de la fiscalité sur les succession
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018