Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les députés réduisent le budget de l’X de 500.000 € au titre du rétablissement du remboursement de la pantoufle

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les députés réduisent le budget de l’X de 500.000 € au titre du rétablissement du remboursement de la pantoufle

Les députés ont adopté un amendement du député M. Launay et du rapporteur et M. Cornut-Gentille visant à réduire de 500.000 € le budget de l’école Polytechnique au titre de la réforme de la « pantoufle ».

S’agissant du financement des études à l’école polytechnique les défenseurs de cet amendement déjà adopté en commission rappelant que les élèves de l’X, sous statut militaire, bénéficient non seulement d’études gratuites mais aussi rémunérées.

Environ 880 par mois, soit 18 millions par an, auxquels s’ajoutent 280 euros par mois d’aide personnalisée au logement.

La Cour des Comptes a rappelé en février 2012 dans le cadre d’un référé que la rémunération des polytechniciens a représenté plus de 18 M€ en 2009

Ce coût supporté par la Nation se justifie pleinement si l’on considère que les élèves de l’X pourront fournir des cadres supérieurs et des ingénieurs qualifiés à l’Etat, et notamment aux armées. Or, de moins en moins d’élèves intègrent la fonction publique d’État, ce qui résulte en partie de la facilité des conditions de rachat de la scolarité lorsqu’un élève décide de travailler pour le privé.

Ainsi, s’ils choisissent de ne pas intégrer un corps d’Etat à leur sortie, les élèves peuvent suivre une formation complémentaire dispensée par un organisme agréé par l’école qui les exonère complétement du coût de rachat de la scolarité.

Par contre, ceux qui intègrent un corps d’Etat (environ un quart des élèves) doivent ensuite travailler dix ans pour l’Etat ou bien rembourser la « pantoufle », de l’ordre de 50 000 euros.

Les défenseurs de cet amendement soulignent que cette situation est injuste : ceux qui choisissent de travailler pour l’Etat sont plus lourdement pénalisés que ceux qui choisissent d’emblée de travailler pour le privé.

Il est indispensable que les élèves qui se dérobent à l’obligation de servir l’Etat, ce qui justifie initialement les moyens investis pour l’école polytechnique, soient soumis au même régime de remboursement de la scolarité.

L’amendement propose donc de réduire de 500.000 € les crédits accordés à l’école Polytechnique, réduction qui devrait être compensée par le rétablissement du principe général de remboursement de la pantoufle (Supprimée par la réforme X2000), notamment à l’égard des élèves qui n’intègrent pas la fonction publique.

Ces 500.000 € seront reversés à l’accompagnement des militaires touchés par les restructurations.


Si vous avez raté le début :

Polytechnique : la Cour des Comptes tacle la gestion et le coût de l’école

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 30 octobre 2013

Publié le jeudi 31 octobre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
Prélèvement à la source : le TESE ne peut pas être LA réponse aux maux des entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018