Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le projet danois de réduction de la taxe sur le CO 2 autorisé sous conditions

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

En septembre 2006, la Commission a ouvert une enquête formelle sur la proposition du gouvernement danois d’instaurer une exonération de la taxe nationale sur les émissions de CO 2 appliquée à la consommation de carburant en faveur des activités industrielles soumises au système communautaire d’échange de droits d’émission.

Le gouvernement entendait supprimer la double imposition des taxes et quotas sur les émissions de CO 2 , laquelle, d’après lui, n’entraînait pas de réduction supplémentaire des émissions de CO 2 , mais avait pour seul effet d’augmenter les coûts imputés aux entreprises en créant une double charge.

Dans son enquête, la Commission a conclu à l’existence de différences notables entre la taxe danoise sur l’énergie, dont fait partie la taxe sur les émissions de CO 2 , et le système communautaire d’échange de droits d’émission.

Le système de l’UE vise à réduire les émissions de CO 2 et poursuit donc un objectif nettement plus étroit qu’une taxe sur l’énergie, qui est conçue pour réduire les émissions de carbone tout en générant des économies d’énergie et des recettes fiscales.

Par conséquent, s’il n’y avait pas de taxe sur les produits énergétiques, certains de ces objectifs ne seraient pas poursuivis.

Depuis 2003, des taux minima harmonisés applicables aux taxes sur l’énergie sont fixés par la directive de l’UE relative à la taxation des produits énergétiques (2003/96/CE) et s’appliquent à l’ensemble des États membres. Le Danemark impose des taxes sur le CO 2 et sur l’énergie pour respecter ces taux minima.

Les entreprises concernées par la mesure danoise sont déjà exemptées de la taxe sur l’énergie. Si ces entreprises devaient aussi être exemptées de la taxe sur les émissions de CO 2 , la taxation à laquelle elles seraient soumises globalement dans le domaine de l’énergie serait inférieure aux taux minima applicables à toutes les entreprises établies dans l’UE.

Le Danemark n’a pas démontré le caractère nécessaire et proportionné d’un tel écart. Si la mesure envisagée devait toutefois être modifiée de sorte que toutes les entreprises concernées paient une taxe sur l’énergie respectant les taux minima fixés par l’UE, les craintes de la Commission n’auraient plus lieu d’être.

Cette dernière a donc autorisé la mesure à condition qu’elle soit modifiée de manière à ce que toutes les entreprises paient les taux minima harmonisés à l’échelle de l’Union.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de la Commission européenne du 17 juin 2009

IP/09/939


Publié le mercredi 17 juin 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Danemark | Ecotaxe | Environnement


 



Les articles les plus lus !
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
L’application de la TVA sur la marge aux ventes de terrains à bâtir est seulement conditionnée au fait que l’acquisition n’a pas ouvert droit à déduction de la TVA
Démembrer est-ce abuser ?
Condamnation de la législation française qui limite l’application du taux réduit de TVA aux seules photographies présentant un caractère artistique
Rescrit fiscal : déductibilité des intérêts versés à une société belge bénéficiant du régime des intérêts notionnels
UE : le manque à gagner en recettes de TVA non perçues s’élève à 137Md€ en 2017
Applications des conventions fiscales internationales : La Cour des Comptes formule deux recommandations
Bercy commente au BOFIP le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>