Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



L’innovation en Europe

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’innovation en Europe : un rapport de la Commission recense les urgences et analyse les progrès des États membres

PNG - 804 octets

Bruxelles, le 9 juin 2011Il ressort du rapport 2011 de la Commission sur la compétitivité de l’Union de l’innovation que, si l’on veut que la stratégie Europe 2020 engendre une croissance intelligente et durable, les performances de l’UE en matière d’innovation doivent être grandement améliorées dans de nombreux domaines.

L’Europe nécessite des investissements plus importants et plus « intelligents » dans la recherche et développement (R&D) sur fonds publics et privés. Cela favorise non seulement la croissance à moyen terme, mais produit aussi un effet contracyclique en temps de crise. Il faut aussi développer la coopération scientifique au sein de l’UE et au niveau international et mieux utiliser les résultats de la recherche, notamment à l’aide d’un régime de propriété intellectuelle plus efficace. Les systèmes éducatifs doivent être adaptés aux besoins d’innovation des entreprises et les PME innovantes à croissance rapide doivent être davantage encouragées. Un effort conjoint s’impose pour exploiter les résultats prometteurs de l’Europe en matière d’innovation afin de relever les défis mondiaux comme le changement climatique. Enfin, il convient de réduire les inégalités entre hommes et femmes dans le domaine des sciences et de la recherche.

« Ce rapport souligne que la voie vers l’Union de l’innovation est une route longue et parsemée d’embûches, sur laquelle se dressent des obstacles de taille, mais il confirme que l’UE a arrêté les politiques appropriées pour arriver au bout de cette route. Mettre l’Union de l’innovation en pratique aux niveaux européen et national est un impératif économique aussi indispensable à une croissance durable que la mise en ordre des finances publiques », a déclaré Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargé de la recherche, de l’innovation et de la science.

Le rapport analyse les points forts et les points faibles des systèmes nationaux de recherche et d’innovation et fournit des données factuelles solides sur lesquelles fonder les orientations politiques nationales. Il repose sur le tableau de bord de l’Union de l’innovation et comprend une fiche détaillant les performances de chaque pays en matière de recherche et d’innovation.


- Principales conclusions du rapport

- L’Europe doit investir plus rapidement dans la recherche et l’innovation. L’UE progresse lentement vers son objectif consistant à investir 3 % du PIB dans la R&D (2,01 % en 2009), mais l’écart avec les principaux concurrents se creuse, notamment à cause d’un niveau plus faible d’investissement de la part des entreprises. En 2008, 24 % des dépenses mondiales de R&D étaient effectuées dans l’UE (contre 29 % en 1995). Relativement au PIB, les entreprises investissent deux fois plus au Japon ou en Corée du Sud qu’en Europe.

- En période de crise économique, les investissements cumulés dans la recherche et l’innovation ont un effet contracyclique. Les pays qui ont augmenté leurs investissements dans la recherche et l’innovation ont de meilleures perspectives pour sortir de la crise. Dix-sept États membres ont pu maintenir ou augmenter leur budget de R&D en 2009 et seize en 2010.

- Les investissements dans l’innovation doivent être plus « intelligents ». Ceux qui réussissent le mieux en matière d’innovation ont concentré leurs investissements sur une stratégie de spécialisation intelligente combinant des politiques de l’offre (subventions publiques à l’enseignement supérieur, R&D d’entreprise, capital-risque et infrastructures scientifiques et technologiques) et des politiques de la demande (marchés publics de produits innovants, normalisation en fonction des performances et réglementation des marchés de produits favorable à la concurrence).

- La formation d’une main-d’œuvre hautement qualifiée doit répondre aux besoins des entreprises. Seulement 46 % des chercheurs de l’UE travaillent en entreprise (contre 80 % aux États-Unis). Les États membres devraient adapter leur système éducatif pour accroître cette proportion tout en veillant à mieux répondre aux besoins des entreprises.

- L’intégration et l’internationalisation des activités de recherche assurent un rendement plus élevé des investissements. L’internationalisation et le développement efficace de l’excellence scientifique se renforcent mutuellement. Les flux de connaissances (étudiants, copublications, coopération en matière de cobrevetage) à l’intérieur de l’Europe sont un atout majeur et ils s’intensifieront une fois achevé l’Espace européen de la recherche. Toutefois, ils sont encore concentrés dans quelques pays d’Europe occidentale.

- Sans encadrement solide, les connaissances ne peuvent être transformées en produits et services commercialisables. L’Europe prend du retard sur le terrain de l’exploitation des résultats de la recherche. Alors que l’UE est le premier producteur mondial de publications scientifiques revues par des pairs (29 % en 2009), le nombre de demandes de brevet, au titre du Traité de coopération en matière de brevets, augmente presque deux fois plus au Japon et en Corée du Sud que dans l’UE. Et la moitié des États membres ne déposent aucun brevet de haute technologie à l’Office européen des brevets. De nouvelles mesures s’imposent pour assurer une protection et une gestion plus rentables de la propriété intellectuelle et le brevet UE, faisant actuellement l’objet de négociations, marquera une étape importante à cet égard.

- L’Europe a un fort potentiel en matière d’innovations techniques répondant aux problèmes de société. En 2007, l’UE a déposé 40 % des brevets concernant les technologies relatives au changement climatique. Cela montre que des investissements ciblés dans des activités de recherche et de démonstration sur des sujets importants, combinés à des mesures de soutien du développement commercial, peuvent être à l’origine de nouvelles technologies et d’innovations. Tel est l’esprit des partenariats d’innovation européens lancés au titre de l’Union de l’innovation.

- Nous avons besoin de PME innovantes à croissance rapide. L’UE doit rattraper les États-Unis en matière d’intensité de recherche des secteurs de haute technologie et de moyenne à haute technologie. En d’autres termes, elle doit procéder à des changements structurels tant à l’intérieur des secteurs qu’entre les secteurs. Certains pays européens, comme l’Autriche et le Danemark, ont opéré une transition structurelle vers une économie à plus forte intensité cognitive et nombre d’entre eux se sont aussi mieux remis de la crise économique. Un tel succès s’explique à chaque fois par l’existence de PME innovantes à croissance rapide, qui jouissent d’une excellence scientifique en matière de recherche publique ainsi que de conditions générales favorisant le passage des nouvelles connaissances vers le marché.


Contexte

Tous les deux ans, le rapport sur la compétitivité de l’Union de l’innovation – qui couvre les 27 États membres de l’Union et six pays associés – étayera la stratégie Europe 2020 en fournissant une analyse statistique et économique approfondie des principales caractéristiques d’un système efficace de recherche et d’innovation.

newsletter de Fiscalonline

Rapport 2011 sur la compétitivité de l’Union de l’innovation

Rapport sur la compétitivité de l’Union de l’innovation

Union pour l’innovation

Europe 2020


Publié le samedi 11 juin 2011

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Innovation | R&D


 



Les articles les plus lus !
Article 151 septies A : l’exonération de la plus-value placée en report d’imposition ne s’applique pas aux prélèvements sociaux
De la constitutionalité des modalités de calcul du plafonnement de l’IFI
Convention de « management fees » : nouveau cas de remise en cause de la déductibilité de factures intra-groupe
Suppression de l’ISF : Bercy précise les dispositifs continuant de produire des effets au-delà du 1er janvier 2018
Un guichet de régularisation fiscale pour les entreprises pour la fin de l’année ?
Loi PACTE et propriété industrielle : comment rendre le brevet français plus attractif ?
Mise en œuvre du prélèvement à la source pour les Français travaillant dans des pays frontaliers
Plus-value de cession titres d’une société inscrits à l’actif d’une entreprise : notion d’utilité professionnelle
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018