Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Impact du Brexit sur les banques étrangères au Royaume-Uni

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Impact du Brexit sur les banques étrangères au Royaume-Uni - Un rapport de l’Association des Banques Étrangères (Association of Foreign Banks - AFB) et de Norton Rose Fulbright.

Norton Rose Fulbright


  • Un nouveau rapport évalue l ’opinion du secteur des banques étrangères sur le Brexit.
  • Un besoin urgent de clarté se fait sentir au sujet des relations commerciales du Royaume-Uni avec l’UE post-Brexit, des droits de résidence des ressortissants de l’UE au Royaume-Uni, et des perspectives d’un accord transitoire.

L’Association des Banques Étrangères (AFB), en collaboration avec le cabinet d’avocats d’affaires international Norton Rose Fulbright, a publié un rapport sur l’impact du Brexit sur le secteur bancaire étranger au Royaume-Uni.

Un large éventail de membres de l’AFB, incluant de hauts dirigeants de certaines des premières banques mondiales, ont répondu à une enquête dans le cadre du projet commun de rapport sur le Brexit, mettant l’accent sur trois domaines :

  • Les relations du Royaume-Uni avec l’UE post-Brexit ;
  • L’impact de l’immigration sur les effectifs ;
  • La confiance des entreprises au Royaume-Uni.

Le rapport est également divisé en trois sections pour refléter les structures de l’AFB :

  • Les succursales au Royaume-Uni de banques de l’UE ;
  • Les succursales au Royaume-Uni de banques extérieures à l’UE ;
  • Les filiales de groupes bancaires étrangers constituées au Royaume-Uni.

Plusieurs thèmes communs sont ressortis. Le remplacement du passeport européen se révèle être une préoccupation majeure et une certaine forme d’accès mutuel au marché semble être la solution de remplacement préférée. Les éclaircissements au sujet du maintien de l’accès au marché de l’UE

(c.-à-d. les plans du Gouvernement concernant les relations commerciales post-Brexit du Royaume-Uni avec l’UE) ont été également considérés comme présentant un caractère d’urgence.

Une demande de filialisation est clairement considérée comme une « ligne rouge à ne pas franchir » pour la plupart des succursales ; les succursales de l’UE et extérieures à l’UE confirmant en outre qu’une démarche conduisant à filialiser les amèneraient à réexaminer leur présence au Royaume-Uni, ce qui les conduiraient éventuellement à fermer la succursale britannique. Un certain nombre de succursales non membres de l’UE estiment toutefois que toute demande de filialisation est plus susceptible de s’appliquer uniquement aux succursales de l’UE.

Il est également à craindre que la relocalisation de la compensation libellée en euros hors de Londres puisse entraîner d’importantes répercussions en termes de capital et de coûts. De même, les questions sur l’immigration et l’accès aux talents occupent une place importante.

John Treadwell, Directeur Général de l’AFB, déclare : « Ce rapport fournit un aperçu de l’opinion qu’ont les différentes catégories de banques étrangères dans le Royaume-Uni sur le Brexit. Il couvre les problèmes auxquels font face les banques étrangères, comme le type de relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’UE post-Brexit, en particulier le cadre qui remplacera le passeport européen largement utilisé, et la crainte que le système d’immigration post-Brexit au Royaume-Uni puisse y réduire le vivier de talents disponibles, en particulier à Londres. Cependant, les banques étrangères se sont largement engagées envers le Royaume-Uni au stade actuel et de nombreuses banques estiment que le Brexit, grâce aux futurs accords commerciaux du Royaume-Uni avec les différents pays, pourrait faire naître des opportunités. »

Jonathan Herbst, Responsable mondial de l’activité de Norton Rose Fulbright en matière de Réglementation des services financiers, déclare :

« Le rapport met en lumière la diversité de points de vue des banques étrangères du Royaume-Uni en matière de défis et opportunités potentiels post-Brexit. Cependant, il est également évident que le temps passe et que de nombreuses banques désirent fortement plus de clarté au sujet des futures relations commerciales du Royaume-Uni avec l’UE. »

À propos de l’AFB : L’AFB représente le secteur bancaire étranger fournissant des services financiers au Royaume-Uni, principalement à Londres, à travers des succursales, des filiales et des bureaux de représentation. L’AFB représente un lieu d’échange pour le partage d’information sur les problématiques de l’industrie et représente ses membres auprès de l’industrie, du gouvernement, des régulateurs et d’autres organisations de services financiers.

Les banques étrangères concernées exercent un large éventail d’activités bancaires et d’investissement au Royaume-Uni, principalement sur les marchés de la banque de gros, et apportent une contribution significative à la position de Londres en tant que centre financier mondial majeur. Les banques membres et leurs organisations affiliées comptent pour les plus importantes plusieurs milliers de personnes aux plus petites une dizaine d’employés ou moins.

Consulter le rapport

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 4 décembre 2017

Publié le mardi 5 décembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Plus-values immobilières : les aménagements opérés par le Gouvernement
Un tirage spécial du loto sera affecté au sauvetage du patrimoine immobilier français
Changement de régime fiscal des sociétés : précision sur le régime des droits de mutation
Suppression du certificat de non-imposition pour le conjoint survivant ou le partenaire pacsé du défunt
Les députés adoptent les aménagement à la réforme du prélèvement à la source
Art : les 10 meilleures enchères des ventes de prestige de Londres
Création d’un abattement fiscal exceptionnel sur les plus-values de terrain bâti ou à bâtir
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016