Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



De Pardieu Brocas Maffei a conseillé le Groupe Looping

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le Groupe Looping acquiert le parc aquatique portugais Amarante

De Pardieu Brocas Maffei

De Pardieu Brocas Maffei a conseillé le Groupe Looping dans le cadre de l’acquisition de l’intégralité du capital social de la société de droit portugais Rio Tâmega, Turismo e Recreio S.A., détenant le parc aquatique Amarante situé dans le nord du Portugal près de Porto, auprès de la société de droit portugais Mota-Engil SGPS S.A.

Le parc aquatique « Parque Aquatico de Amarante » devient donc le quatorzième parc du Groupe Looping, et le cinquième parc aquatique, il s’étend sur 36.000 m_ et dispose notamment de deux toboggans hélicoïdaux, deux toboggans multipistes, d’une piscine à vague intérieure, d’une piscine et d’une pataugeoire extérieures, d’un restaurant et d’un bar.

Le Groupe Looping dispose de 14 parcs en Suisse, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne, au Portugal et en France, dont la Mer de Sable et le Grand Aquarium de Saint-Malo. Le Groupe Looping compte 650 salariés. Il totalise désormais un potentiel de 3,6 millions de visiteurs par an pour un chiffre d’affaires proche de 82.5 millions d’euros. Son ambition est de tripler ce volume dans les prochaines années, principalement par croissance externe. En mai dernier, le Groupe Looping avait déjà acquis le parc d’attractions allemand Fort Fun et en novembre le Zoo de La Flèche dans la Sarthe. Looping est soutenu par Ergon Capital Partners III S.A. (Wolfgang de Limburg, Patrick Gavoty), actionnaire majoritaire, et par Bpifrance.

Le Groupe Looping était conseillé par De Pardieu Brocas Maffei dont l’équipe était composée de Cédric Chanas, associé, Marion Lavigne Delville et Jeanne Rochmann pour les aspects corporate, Sébastien Boullier de Branche, counsel, pour les aspects de financement, Nadine Gelli, associée, Jérôme Mas, counsel et François Péguesse pour les aspects de droit fiscal et par le cabinet Gomez-Acebo & Pombo Abogados SLP pour les aspects de droit portugais, dont l’équipe est composée de Mafalda Barreto, Susana Morgado, associées pour les aspects corporate et Ana Paula Basilio pour les aspects fiscaux.

Le groupe Mota, cédant, était conseillé par le cabinet Campos Ferreira, Sà Carneiro & Associados.

A propos de De Pardieu Brocas Maffei


Fondé en 1993, De Pardieu Brocas Maffei figure parmi les cabinets français indépendants de référence en droit des affaires et compte aujourd’hui plus de 130 avocats dont 33 associés, intervenant plus particulièrement dans les domaines suivants : banque, finance & marchés de capitaux, fusions-acquisitions & private equity, restructurations & entreprises en difficulté, immobilier & opérations immobilières, droit de la concurrence, propriété intellectuelle, droit fiscal, droit public, droit social et contentieux.

Cabinet français à caractère international, tant par la formation de ses équipes que par leur expérience des opérations transnationales, De Pardieu Brocas Maffei est le conseil de grands groupes français et étrangers. www.de-pardieu.com

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 21 décembre 2017

Publié le jeudi 21 décembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Rétropédalage du Gouvernement concernant le régime de la TVA sur marge des aménageurs lotisseurs
Proposition de loi visant à réduire l’imposition sur les successions et à faciliter la transmission de patrimoine aux jeunes générations
Entrée en application de l’IFI : quelles conséquences pour les détenteurs de SCPI et d’OPCI ?
Plus-value : l’associé d’une structure d’exercice libéral à l’épreuve de l’abattement fixe de 500 000 €
L’exonération de droits de succession au profit des frères et sœurs vivant ensemble et la condition de domiciliation commune
Revenus des enfants : quels sont ceux qui doivent être déclarés ?
La chirurgie réfractive réalisée par un ophtalmologiste est couverte par l’exonération de TVA
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018