Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Conditions de réclamations fiscales relevant de la juridiction contentieuse.

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’article 86 de la loi de finances pour 2003 du 30 décembre 2002, dont les dispositions sont, en vertu de celles de l’article 1er de ladite loi, entrées en application le 1er janvier 2003, a complété l’article L. 190 du livre des procédures fiscales, relatif aux réclamations fiscales relevant de la juridiction contentieuse, par l’insertion d’un deuxième alinéa aux termes duquel : Relèvent de la même juridiction les réclamations qui tendent à obtenir la réparation d’erreurs commises par l’administration dans la détermination d’un résultat déficitaire, même lorsque ces dernières n’entraînent pas la mise en recouvrement d’une imposition supplémentaire. Les réclamations peuvent être présentées à compter de la réception de la réponse aux observations du contribuable mentionnée à l’article L. 57 ou, en cas de saisine de la commission départementale des impôts directs et des taxes sur le chiffre d’affaires, à compter de la notification de l’avis rendu par cette commission.

L’instruction ministérielle du 20 août 2003 13 0-1-03, publiée au Bulletin officiel de la direction générale des impôts, a, sous une Section 3 ayant pour objet de préciser les modalités d’entrée en vigueur de ces dispositions, énoncé qu’en conséquence de leur entrée en application le 1er janvier 2003, peuvent faire l’objet d’une réclamation les redressements réduisant un déficit : -confirmés par une réponse aux observations du contribuable reçue par ce dernier à compter du 1er janvier 2003 ; -ou maintenus après avis de la commission départementale notifié à compter du 1er janvier 2003 ;

Pour justifier la condition posée par l’instruction, le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie soutient que, si la loi n’a pas précisé si les dispositions insérées en deuxième alinéa de l’article L. 190 du livre des procédures fiscales pourraient ou non s’appliquer en cas de redressements réduisant un déficit confirmés ou maintenus antérieurement au 1er janvier 2003, il ne pouvait, à cet égard, être retenu d’autre interprétation que celle exposée sous la Section 3 de l’instruction, dès lors qu’en principe, à moins qu’une disposition expresse y fasse obstacle, les voies de réclamation ou de recours sont régies par les textes en vigueur à la date où la décision susceptible d’être contestée est intervenue.

Toutefois, s’il en est ainsi en ce qui concerne les réclamations ou recours dirigés contre des décisions telles que des actes d’imposition dont il importe que soient fixées, dès leur intervention, les conditions dans lesquelles elles peuvent être contestées ou bien devenir définitives, tel n’est pas l’objet des réclamations prévues par les dispositions précitées de l’article L. 190 du livre des procédures fiscales, qui permettent aux contribuables de porter devant la juridiction contentieuse un désaccord existant entre eux et l’administration, et d’où risque de résulter, ultérieurement, la mise en recouvrement de droits litigieux, dès que ce désaccord est, à l’issue d’un débat contradictoire, établi par une confirmation formelle de la position de l’administration.

Par suite, en subordonnant l’exercice du droit de réclamation ouvert à compter de l’entrée en vigueur desdites dispositions, le 1er janvier 2003, à la condition que la réception de la réponse aux observations du contribuable ou la notification de l’avis de la commission départementale établissant l’existence du désaccord soumis à la juridiction contentieuse ne soit pas, elle-même, intervenue avant cette date, l’instruction 13 0-1-03 du 20 août 2003 a apporté à ce droit de réclamation une restriction que le texte législatif n’impliquait pas, et qui, de ce fait, est entachée.

newsletter de Fiscalonline

Arrêt CE du 12 janvier 2005

n°262273


Publié le lundi 21 mars 2005

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018