Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Art : résultats des premières vacations contemporaines de la rentrée

partager cet article

artprice

Art : résultats des premières vacations contemporaines de la rentrée

Le marché de l’art s’est réveillé fin septembre à New York, avec les premières vacations contemporaines, assorties, à quelques jours d’intervalle, des grands ventes de photographies.

Les premiers résultats sont tombés, bons pour les ténors de la photographie moderne que sont Man Ray, Edward Weston, Imogen Cunningham, Robert Frank, Alfred Stieglitz, Lazlo Mooly-Nagy, Irvin Penn ou Alexandro Rodchenko, tous récompensés entre 100 000 et 500 000 $, à l’image d’Helmut Newton, grand favori de la sessions Triple XXX chez Christie’s. Meilleurs encore sont les performances des signatures très contemporaines dispersées quelques jours plus tôt par Christie’s et Sotheby’s.

La vente d’art contemporain Good to go, organisée par Sotheby’s le 24 septembre 2014 et incluant des œuvres issues de la collection de Joni Gordon (de la Newspace gallery), a totalisé 28,2 m$ frais inclus pour 80 % de lots vendus. Une réussite donc, battant les prévisions en terme de chiffre d’affaires et témoignant d’une demande active (faible de lots ravalés) portée par 10% d’acheteurs en ligne, des investissements significatifs de la part d’acheteurs américains, mais aussi asiatiques et latino-américains, d’après la société de vente.

Good to go offrait un ensemble particulièrement dense d’œuvres de Vija CELMINS, a qui Sotheby’s doit trois des quatre résultats millionnaires de sa vente…

Vija Celmins, cette artiste américaine d’origine lettonne née en 1939, voit sa cote flamber depuis deux ans. Les trois nouveaux records millionnaires qu’elle signait le 24 septembre représentent 6,9 m$, soit 2,3 m$ de plus que les performances de toutes ses œuvres vendues aux enchères sur l’ensemble de l’année 2013 (4 m$ de produit de ventes en 2013). Le nouveau sommet récompense une toile de 1965 intitulée Burning Plane, laquelle a doublé son estimation haute d’1,2 m$ pour asseoir un prix marteau de 2,9 m$ (soit 3,413 m$ frais inclus).

Celmins fait ici mieux que Keith HARING, pourtant plus convoité que jamais. Une toile de Haring plantait tout de même un record d’adjudication à 4,2 m$ en mai dernier (Untitled (September 14, 1986) vendue chez Sotheby’s) ; cette fois, une grande toile sans titre de 1988 a atteint 2,3 m$ (2,741 m$ frais inclus).

Parmi les autres grandes réussites de ce 24 septembre, citons encore John BALDESSARI, dont un dessin - 18th and Highland, National City - s’est vendu 420 000 $ (509 000 $ frais inclus) contre une fourchette d’estimation comprise entre 180 et 250 000 $.

L’ouverture new yorkaise du 23 septembre chez Christie’s fut moins spectaculaire que celle de sa concurrente, avec un résultat de 11,2 m$ de résultat frais inclus (soit 17 m$ de moins que Sotheby’s).

La meilleure enchère honore Joe BRADLEY, avec pas moins de 720 000 $ emporté pour cet élu de la nouvelle scène américaine (toile Berlin Duck #2, réalisé en 2011, vendue 869 000 $ frais inclus). Il s’agit là de la deuxième meilleure enchère de Bradley, dont le record fut signé lors des précédentes ventes d’art contemporain Christie’s de mai 2014 (à 800 000 $ au marteau, soit 965 000 $ pour la technique mixte intitulée Blonde, datée elle aussi de 2011).

Joe Bradley, 39 ans, fait mieux sur cette vente que Julian SCHNABEL, grande figure de la scène américaine né, lui, en 1951. Schnabel a lui aussi le vente en poupe depuis deux ans et décrochait même son premier million en mai dernier chez Sotheby’s (avec 800 Blows, adjugée 800 000 $ soit 1,205 m$ frais inclus le 14 mai). Il tient la deuxième meilleure enchère du 23 septembre, grâce à une grande technique mixte intitulée The Conversion of St Paulo Malfi, dont l’adjudication de 350 000 $ intègre le Top 10 de l’artiste.

Quant à KAWS (né en 1974), vendu 240 000 $ (293 000 $ frais inclus pour la toile Fury de 2008), il en est à sa troisième enchère record en moins de douze mois. A 40 ans, Kaws est porté par l’effet Perrotin d’une exposition new yorkaise récente et par des collectionneurs particulièrement médiatiques, dont Pharrell Willams. Nouvelles coqueluches du marché, Joe Bradley et Kaws ont autant compté que Robert Indiana et Warhol pour Christie’s dans cette session de rentrée.

Plus jeune encore, David OSTROWSKI, allemand né en 1981, formé à l’académie des Beaux-arts de Dusseldorf auprès d’Albert Oehlen, déjà exposé chez Simon Lee, Peres Projects, Almine Rech ou la White Cube de Sao Paulo, compte déjà 11 résultats d’adjudications supérieures à 100 000 $ depuis son introduction sur le marché des enchères en février 2014 ! Le succès fulgurant d’Ostrowski le porte à la 167ème place du Top 500 contemporain (cf Rapport sur le marché de l’art contemporain 2013-2014 d’Artprice.com).

Source : Artprice

Article de la rédaction du 9 octobre 2014

Publié le jeudi 9 octobre 2014

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter | Art contemporain | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
PLF 2019 (partie II) : Florilège d’amendements adoptés en Commission des Finances
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
La Commission des Finances est favorable à l’imposition des gains de cession de « bitcoin » au PFU à 30%
Comité de l’abus de droit fiscal : quel que soit le sens de l’avis la charge de la preuve pèsera uniquement sur l’administration
Modalités de calcul d’une plus-value d’un bien acquis en nue-propriété moyennant rente viagère
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018