Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Art : Jeff Koons au Whitney et Takashi Murakami au Palazzo Reale

partager cet article

artprice



Jeff Koons au Whitney

Jeff Koons, l’artiste vivant le plus côté au monde, bénéficie d’une immense rétrospective qui déborde des frontières du Whitney Museum of American Art de New York (jusqu’au 19 octobre 2014).

Plus de 150 oeuvres réalisées en 35 ans de carrière investissent l’intérieur et l’extérieur du Whitney, tandis que le parvis du Rockefeller Center se trouve orné de la sculpture vivante et monumentale Split-Rocker, une réalisation florale recomposant deux motifs d’animaux à bascule, un jouet géant de plus de 10 mètres de haut.

La rétrospective chronologique du Whitney se devant d’être un gros morceau, elle démarre à la fin des années 70 (avec la série des Inflatables and Pre-New), passe par la série controversée Made In Heaven ou l’artiste s’affaire avec la Cicciolina dans un décor carton-pâte de conte de fées (fin des années 80’ et au début des années 90’) et par les oeuvres les plus populaires et les plus cotées, notamment Célébration, série réinvestissant la fête d’anniversaire dont elle distord le potentiel sensuel et sexuel. Celebration comprend les tableaux de gâteaux, les Hanging Heart, les Tulips et les Balloon dog, ces chiens festifs imitant les sculptures foraines gonflables, devenus la signature visuelle la plus célèbre de l’artiste, d’autant que l’un de ces chiens augmentait son précédent record de 22 millions de dollars (Ballon Dog (Orange) vendu 52 m$ le 11 novembre 2013 chez Christie’s New York). Après New York, l’exposition voyagera au Centre Pompidou, Musée national d’art moderne de Paris (26 novembre 2014 – 27 avril 2015) et au musée Guggenheim de Bilbao (5 juin –27 septembre 2015).

Takashi Murakami au Palazzo Reale

Inaugurée le 24 juillet 2014 au Palazzo Reale de Milan et ouverte jusqu’au 7 septembre 2014, l’exposition de l’artiste nippon le plus célèbre et le plus cher du moment est intitulée Il Ciclo di Arhat – The Cycle of Arhat,, un titre en référence à un conte où des moines bouddhistes se confrontent aux questions de la décrépitude et la mort.

La série Arhat fut réalisée après le terrible tremblement de terre au Japon en mars 2011. L’une des pièces phares de l’exposition est Oval Buddha Silver, sculpture reluisante d’un Bouddha revisité en 2008 dans le style Superflat. Découverte en France lors de l’exposition Murakami au Château de Versailles, cette œuvre réalisée en collaboration avec le créateur de mode Issey Miyake est emblématique de la préciosité et de l’ambivalence Murakamiennes. Impossible par contre de trouver la réplique de cette sculpture en salle de ventes, bien que Mister Oval traverse la « panthéon » de l’artiste. Le marché des enchères est chiche en sculptures majeures ces derniers temps... l’artiste les réserve aux expositions de prestige et au premier marché où la demande est vive. Bien que son style tout à la fois Kawaï (mignon) et morbide ne lui ait pas encore permis de renouer avec le sommet de 13,5 m$ atteint en 2008 pour l’une de ses sculptures (My Lonesome Cowboy, vendue le 14 mai 2008 chez Sotheby’s à New York), son indice général de prix est particulièrement bon, avec une hausse de +109 % depuis le début de l’année 2010.

Source : Artprice

Communiqué d’Artprice du 1er août 2014

Publié le samedi 2 août 2014

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Art contemporain | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018