Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Art : Banksy - Du vandale au héros urbain

partager cet article

Banksy - Du vandale au héros urbain

Un documentaire sur Banksy sortait en salles en décembre dernier. Les spectateurs d’Exit Through the gift shop (traduit en français par Faites le mur) n’en savent pourtant pas plus sur l’identité du mystérieux artiste dont le visage est filmé dans l’ombre et la voix déformée par vocodeur. BANKSY demeure le plus célèbre des anonymes. La machine médiatique relancée, sa cote peut sereinement repartir à la hausse.

- Comment Banksy est devenu une icône ?

Rien ne filtre ou presque de son autobiographie. L’artiste serait né à Bristol en Grande-Bretagne en 1974. Voilà tout ce que l’on en suppose. Ses tags, pochoirs et aphorismes dressent de lui un portrait plus pertinent car en 10 ans, la star anonyme a investi les murs de Bristol, Londres, Barcelone, Paris, New York, Los Angeles, Detroit, Dakar, Mumbay et quelques autres… avec, au menu de ses interventions urbaines, des infractions poétiques, des messages subversifs et un humour corrosif. Rappelons-le, l’art urbain est illégal et Banksy est à ce titre un vandale détournant la signalisation urbaine en fresques cocasses. L’artiste est facétieux, ce qui en fait un bon agitateur social. Lorsqu’il dépèce les maux, violences, excès, absurdités de notre époque, il injecte la douceur ou la dose d’humour nécessaire à la bonne digestion des messages. Subversion, humour et art à ciel ouvert sont donc les premiers éléments qui sortent Banksy de l’anonymat de la rue. Un deuxième round va asseoir sa notoriété en 2005 : son entrée dans les musées… par infraction, évidemment !

L’artiste parvient en effet à accrocher sauvagement ses œuvres dans quelques-uns des musées les mieux surveillés de la planète. Déjouant l’attention des vigiles, les salles d’expositions de la Tate Britain ou du Metropolitan Museum of Art se trouvent pourvues d’œuvres étranges représentant une madone affublée d’un masque à gaz, une glaneuse de Jean-François Millet sortie du cadre pour une pause cigarette ou une peinture rupestre attestant l’existence d’un homme préhistorique avec un caddie de supermarché (à l’American Museum of Natural History de New York). Parallèlement à l’écho considérable de ces interventions, Bonhams et Sotheby’s introduisent l’artiste en salles des ventes en 2005 (une seule estampe avait jusqu’alors affrontée les enchères).

- Les prix décuplent en un an

Les quatre œuvre soumises à enchères en 2005 se vendent et la toile Mother and Child double son estimation haute en partant pour 6 000 £ (près de 9 000 €, Sotheby’s, 25 octobre 2005). Des stars comme Christina Aguilera, Angelina Jolie, Bradd Pitt commencent à collectionner l’artiste dont la cote s’enflamme en 2006 : en juin, il décroche une enchère de 18 000 £ (26 300 €, Think Tank, est. 3 000-5 000 £), le 18 octobre, le marteau tombe à 48 000 £ (71 400 € pour Mona Lisa chez Sotheby’s) puis à 52 000 £ la semaine suivante (77 600 € pour Tank, embracing Couple).

L’ascension des prix continue en 2007 : 85 000 £, près de 130 000 € en février (Bombing Middle England chez Sotheby’s), 240 000 £, soit 353 000 € en avril (Space Girl and Bird, Bonhams), 270 000 £, soit 388 000 € en octobre (The Rude Lord, Sotheby’s)… Le prix de ses sérigraphies suit la hausse : une édition sur 20 exemplaires du visage de Kate Moss version Marylin Monroe de Andy WARHOL s’échange alors entre 40 000 et 100 000 € en moyenne ! Les seules œuvres abordables dans un budget de moins de 1 000 € sont des feuilles largement éditées à 500 voire 1 000 exemplaires.

L’euphorie est telle que Sotheby’s peut intégrer sans risque l’artiste à une vacation new-yorkaise. C’est chose faite en février 2008 : Keep it spotless, un pochoir réalisé sur une toile à l’effigie des Spot paintings de l’autre star de l’art anglais Damien HIRST, décroche le premier résultat millionnaire de Banksy (1,7 m$ soit 1,16 m€). L’envolée de cette œuvre tient aussi au contexte très particulier de la vente Red (Auction) de Sotheby’s, une vente de charité orchestrée par l’artiste Damien Hirst, le marchand Larry Gagosian et le chanteur Bono.

C’est l’unique enchère millionnaire de Banksy. La crise stoppe nette l’euphorie et les maisons de ventes font profilent bas, contractant fortement l’offre (trois fois moins de toiles offertes en 2009 qu’en 2008) et révisant sévèrement les estimations (divisées par deux ou par trois). Ainsi, la toile au titre prémonitoire Sale Ends Today (Fin de vente aujourd’hui) qui se ravalait dans une estimation de 600 000-800 000 $ en mai 2008 se vendait pour 190 000 $ un an plus tard, soit moins du tiers de l’estimation basse précédemment fournie (140 000 €, Sotheby’s NY).

La crise a corrigé drastiquement les prix sans égratigner la cote d’amour dont bénéficie l’artiste. Durant l’été 2009, son exposition au musée de Bristol, au montage réglé comme une opération commando (montage de nuit et secret gardé sur les œuvres avant l’ouverture), attire 320 000 visiteurs en moins de trois mois.

Si d’aventure, votre mur était taggué par Banksy : ne le passez pas au kärcher, il intéressera les plus grands musées. Attaquer l’artiste pour vandalisme ? Vous seriez perdant puisque, en théorie, ses graffitis contribuent à augmenter la valeur d’une propriété. _

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 20 janvier 2011

Publié le jeudi 20 janvier 2011

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
QPC relative au régime d’exonération de plus-value au titre de la résidence principale
L’exonération de plus-value des petites entreprises : le mineur face au délai d’exploitation pendant cinq ans
Rejet d’une QPC sur l’affaire « Lupa » qui a restreint le champ d’application de la jurisprudence « Quemener »
L’OCDE publie un rapport en lien avec l’action 2 du Projet BEPS : « Neutraliser les effets des dispositifs hybrides »
Aides d’État : Bruxelles épingle la France pour son régime exonération d’impôt sur les sociétés dont bénéficient les ports
Réforme de la taxe d’habitation : la commission des finances du Sénat met en place un groupe de travail
La Suisse et l’Équateur signent un protocole modifiant la convention contre les doubles impositions
Les mesures fiscales à venir liées aux orientations du Gouvernement en matière de stratégie économique
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016