Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Plan d’action Entreprises
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Taxe foncière 2017 : menez une lecture attentive de vos avis et vérifiez les bases nouvellement calculées

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Taxe foncière 2017 : menez une lecture attentive de vos avis et vérifiez les bases nouvellement calculées

Article de Marie-Cécile CLEMENCE, avocate en droit fiscal au barreau de Clermont-Ferrand (Cabinet M2C Avocat)

Attendues depuis 2011, les nouvelles modalités de détermination des valeurs locatives des locaux commerciaux et professionnels sont enfin intégrées dans les avis d’imposition reçus dès cet automne. En effet, les impositions de taxe foncière et de CFE intègrent, dès cette année, les nouvelles bases dont la vérification s’avèrent plus que nécessaire

L’ancien système de calcul reposait sur des bases cadastrales obsolètes et complètement éloignées de la réalité du marché immobilier. Le système de calcul était, en outre, complexe et bien souvent mal appréhendé. Selon l’administration, « les règles de calcul ont été simplifiées afin qu’elles soient plus facilement compréhensibles et plus justes pour les contribuables ».

Mais, est-ce vraiment le cas ?

Les nouveaux avis de taxe foncière tenant compte des bases révisées sont adressés aux propriétaires de locaux commerciaux et professionnels depuis le début du mois de septembre. Si l’enjeu de cette réforme était de simplifier les modalités de détermination des bases d’imposition, force est de constater que les nouveaux avis de taxe foncière ne reflètent pas les objectifs de transparence et de lisibilité que s’était fixée l’administration.

JPEG - 52.9 ko
Marie-Cécile CLEMENCE

En effet, les nouveaux avis de taxe foncière 2017 ne mentionnent que peu d’informations, ne permettant pas aux contribuables de valider le montant de leur imposition. La notice informative jointe à l’avis d’imposition ne permet pas davantage aux propriétaires de vérifier (voire même de comprendre) le montant de la cotisation.

Le temps où il suffisait de multiplier les bases par le taux d’imposition est révolu. Il faut aujourd’hui composer, outre les nouvelles modalités de détermination de la valeur locative révisée, avec un dispositif de lissage, des coefficients de neutralisation et un mécanisme de planchonnement.

Un dispositif de lissage des nouvelles cotisations de taxe foncière a été mis en place afin d’étaler les effets de la révision des valeurs locatives sur une période de 10 ans.

Selon les situations, ce lissage aura pour conséquence d’augmenter ou de diminuer la cotisation des locaux professionnels ou commerciaux concernés par la réforme. De même, des mécanismes temporaires de neutralisation et de « planchonnement » ont été adoptés afin de contenir les effets de la réforme, tant pour les contribuables que pour les collectivités. Eviter une hausse trop brutale des nouvelles bases taxées pour les contribuables (planchonnement) et garantir à chaque collectivité le maintien de ses recettes fiscales (neutralisation), tel est le double enjeu de ces dispositifs.

Si les éléments figurant sur l’avis d’imposition permettent d’identifier les nouvelles bases d’imposition et de visualiser la variation de la cotisation entre 2016 et 2017 et l’impact du dispositif de lissage, à la hausse ou à la baisse, de la cotisation sur 10 ans, les propriétaires ne disposent, néanmoins, d’aucune visibilité sur les coefficients de neutralisation et de planchonnement appliqués par l’administration fiscale.

Alors que ces deux mécanismes s’avèrent être une composante déterminante des nouvelles cotisations de taxe foncière, les contribuables ne sont pas en mesure, à la seule lecture de leur avis d’imposition, de valider les coefficients de neutralisation et les modalités de planchonnement pratiqués par l’administration.

Il convient donc d’apporter une vigilance particulière aux bases nouvellement taxées afin de valider avec précision l’évaluation des valeurs locatives faite par l’administration fiscale, d’autant que certaines anomalies dans le calcul des cotisations ont d’ores et déjà été relevées.

Face à des avis de taxe foncière illisibles et face au risque que les bases d’imposition soient erronées, le cabinet M2C Avocat ne peut qu’encourager les contribuables à porter une attention particulière à ces premières impositions de taxe foncière et de CFE « révisées ».

Se garantir de la bonne application des paramètres d’évaluation de la valeur locative et s’assurer de la correcte application des dispositifs de lissage, de neutralisation et de planchonnement, telles doivent être les priorités des redevables de la taxe foncière et/ou de la CFE concernés par la révision des valeurs locatives.


www.m2c-avocat.com

newsletter de Fiscalonline

Article de Marie-Cécile CLEMENCE, avocate en droit fiscal au barreau de Clermont-Ferrand (Cabinet M2C Avocat)

Publié le mardi 12 septembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Quand l’Europe tente de mettre en place de nouvelles règles de taxation du numérique
Fiscalité du numérique : une nouvelle initiative de l’UE contre-productive ?
Des voix s’élèvent contre la soumission des PEL à la « flat tax » de 30%
La cellule de régularisation fiscale ferme ses portes le 31 décembre 2017
La Cour des Comptes recommande une profonde refonte des dispositifs fiscaux en faveur du logement social
Taxe foncière 2017 : menez une lecture attentive de vos avis et vérifiez les bases nouvellement calculées
Le projet de loi de finances pour 2018 sera présenté le 27 septembre 2018
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016