Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Régularisation des avoirs à l’étranger : opportunité à saisir et vite !

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Régularisation des avoirs à l’étranger : opportunité à saisir et vite !

Les conditions clémentes offertes par le service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) dédié à la régularisation des avoirs non déclarés à l’étranger cesseront d’être appliquées pour tout dossier déposé après le 31 décembre 2017. Pour Michel Rave et Rudi Fievet, respectivement associé et fiscaliste chez Absoluce, il n’est plus temps d’hésiter.

La crise financière mettant à mal les budgets nationaux, les Etats, et l’Union européenne en particulier, ont entamé une lutte sans merci à l’encontre des paradis fiscaux qui abritent des richesses dissimulées au pouvoir taxateur. Sous la présidence Sarkozy fut ainsi constituée la cellule Woerth, ancêtre du STDR, moins efficace cependant qu’aujourd’hui, l’arsenal répressif étant alors bien moindre. Il n’a cessé de s’étoffer depuis.

C’est en juin 2013, sous François Hollande, que Bernard Cazeneuve, alors ministre du Budget, crée un régime de faveur pour les contribuables qui entament une démarche spontanée de régularisation. Ce régime a été ensuite perpétué et amendé par Michel Sapin.

Ce « cocktail », qui minore les pénalités fiscales et garantit une absence totale de poursuites pénales pour fraude fiscale, a séduit plus de 50 000 contribuables qui ont révélé plus de 30 milliards d’euros d’actifs à l’étranger et qui ont acquitté au passage près de 8 milliards d’euros d’impôts et de cotisations sociales rappelés, d’amendes, d’intérêts de retard et autres majorations.

Une possibilité de régulariser qui n’est pas une amnistie

Cependant, cette minoration des majorations s’est accompagnée de délais de prescription allongés, permettant au fisc de remonter jusqu’à 10 années en arrière. Si cadeau il y a, ce cadre n’est clairement pas une amnistie.

Cette cellule était nécessairement temporaire, du fait de la mise en place et de la montée en puissance progressive du mécanisme d’échange automatique de renseignements entre administrations fiscales. Dès 2018, un Etat sur deux dans le monde y procédera, marquant de fait la fin du secret bancaire.

Les retardataires n’ont plus que quelques semaines

Pour les retardataires, une dernière « sortie » est donc possible avant un péage confiscatoire.

Leur dossier de régularisation doit être déposé, complet, avec les déclarations rectificatives, les paiements correspondants et autres documents requis, au plus tard le 31 décembre 2017.

Attention, l’envoi d’une simple lettre d’intention nominative précisant la volonté de régulariser est insuffisante. Les dossiers déposés à cette échéance bénéficieront des conditions préférentielles, quand bien même leur traitement serait effectué courant 2018.

Il n’y a donc aucun intérêt à différer encore, puisqu’ensuite, il sera trop tard. Le maigre avantage de diminution des majorations sera supprimé, tandis que la prescription allongée demeurera, et que le fisc aura davantage de moyens pour révéler les avoirs non déclarés.

A propos


Absoluce est un réseau de cabinets indépendants d’expertise comptable, d’audit et de conseil, qui offre une palette de services complète en comptabilité, fiscalité, juridique, social, systèmes d’information et accompagnement stratégique. Il compte 27 cabinets répartis sur toute la France et regroupe 750 collaborateurs, avec un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros.

Absoluce est membre d’INAA, association internationale qui regroupe des cabinets d’expertise comptable et d’auditeurs indépendants présents dans 50 pays dans le monde

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 10 octobre 2017

Publié le lundi 16 octobre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Impact du prélèvement à la source sur la déductibilité des travaux : précisions du Gouvernement
Abandons de créances aux entreprises en difficulté : du flou au bizarre
Pas d’exclusion de la dispense de TVA lorsque le bénéficiaire de la transmission cède aussitôt à un tiers l’universalité acquise
Rétropédalage du Gouvernement concernant le régime de la TVA sur marge des aménageurs lotisseurs
Plus-value : l’associé d’une structure d’exercice libéral à l’épreuve de l’abattement fixe de 500 000 €
Plus-values immobilières : pas d’extension de l’abattement exceptionnel aux biens immobiliers cédés en zone B1
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
Revenus des enfants : quels sont ceux qui doivent être déclarés ?
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018