Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Quatre nouveaux associés chez Gide à Paris et Bruxelles

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Gide a le plaisir d’annoncer la nomination de quatre nouveaux associés, effective au 1er janvier 2019 : Ségolène Pelsy (Concurrence & Commerce International) à Bruxelles, Franck Audran (Concurrence & Commerce International), Guillaume Goffin (Banque & Finance) et Nicolas Jean (Projets - Finance & Infrastructures) à Paris.

Xavier de Kergommeaux, associé senior, et Stéphane Puel, associé gérant de Gide, indiquent : « Nous tenons à féliciter nos quatre nouveaux associés qui font partie des talents les plus prometteurs du cabinet. Ces promotions viennent accompagner une dynamique de développement constante et reflètent notre engagement d’offrir à nos clients des conseils de premier plan. »

Ségolène Pelsy - Bruxelles - Concurrence & Commerce International

Avocat au Barreau de Paris depuis 2008, Ségolène Pelsy (36 ans) est spécialisée dans tous les aspects du droit de la concurrence. En matière de contrôle des concentrations, Ségolène gère des opérations complexes, pouvant nécessiter la négociation d’engagements innovants.

Elle est par exemple intervenue dans le cadre de la reprise de William Saurin par Cofigeo et de la première utilisation par le Ministre de l’Économie de son pouvoir d’évocation (Phase III).

Elle a par ailleurs assisté la SNCF pour la notification à la Commission Européenne de la création des entreprises ferroviaires Eurostar et Thalys. Ségolène a également représenté des clients en tant que tiers (plaignants) dans les opérations de Phase II Arianespace ainsi que ChemChina / Syngenta. En matière de pratiques anticoncurrentielles, Ségolène intervient dans la procédure ouverte par la Commission européenne contre Google pour abus de position dominante. Dans cette affaire, elle a assisté un des principaux plaignants, aujourd’hui intervenant au soutien de la Commission devant le Tribunal de l’Union Européenne. Ségolène dispose également d’une forte expérience des procédures de cartels et de la gestion d’audits internes (notamment de formations compliance).

Elle assiste des associations professionnelles présentes à Bruxelles dans ce contexte. Enfin, Ségolène conseille des entreprises en droit de la concurrence dans des juridictions hors UE, en collaboration étroite avec les bureaux internationaux du cabinet situés notamment en Afrique du Nord.

Elle est titulaire d’un LL.M. en droit européen de l’Institut d’Etudes Européennes (Bruxelles), d’une maîtrise en droit français et anglais de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, ainsi que d’un LL.B. de l’University King’s College à Londres.

Franck Audran - Paris - Concurrence & Commerce International

Avocat au Barreau de Paris depuis 2007, Franck Audran (39 ans) est spécialisé en droit français et communautaire de la concurrence (cartels, positions dominantes, contrôle des concentrations).

Il intervient dans le cadre de procédures contentieuses, que ce soit devant les autorités de contrôle (cartels et abus de position dominante) ou les juridictions commerciales (recours indemnitaires, pratiques restrictives de concurrence, etc.), ainsi que dans le cadre d’opérations de concentration complexes nécessitant, pour certaines d’entre elles, la prise d’engagements et/ou l’ouverture d’une phase d’investigation approfondie que ce soit devant l’Autorité française de concurrence, la Commission ou les autorités nationales de concurrence des Etats membres de l’Union européenne, mais aussi hors UE.

Franck a également acquis une expertise particulière dans le secteur de l’économie numérique. Après avoir intégré le bureau de Bucarest de Gide en 2007, Franck a rejoint l’équipe Droit Economique et Européen du bureau de Paris. Il a également été détaché au sein du bureau de Budapest du cabinet, qu’il a codirigé de 2014 à 2015.

Il est titulaire d’un DEA de droit des affaires et de l’économie de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2005) et d’une maîtrise de droit européen de l’Université d’Erlangen, Allemagne (2004).

Guillaume Goffin - Paris - Banque-Finance

Avocat au Barreau de Paris depuis 2009, Guillaume Goffin (38 ans) est spécialisé en droit des services financiers. Il a développé une expertise spécifique dans le domaine de la gestion d’actifs (OPCVM et fonds d’investissement alternatifs, notamment fonds immobiliers, fonds de dettes, fonds infrastructures, fonds de private equity).

Guillaume intervient pour le compte de gestionnaires, de promoteurs, d’établissements de crédit, d’entreprises d’assurance et autres investisseurs institutionnels dans le cadre de la structuration, de la documentation et de la distribution de fonds d’investissement et de mandats de gestion. Ses champs d’intervention couvrent les aspects transactionnels et réglementaires de ces opérations, en ce compris l’obtention des agréments des produits et des acteurs auprès de l’AMF. Guillaume intervient également dans le cadre de procédures de contrôle et de sanctions initiées par les autorités de régulation financière.

Guillaume est titulaire d’un DEA de droit des affaires (2004) et d’un DESS de droit bancaire et financier de l’Université Paris II (2005), ainsi que d’un LL.M. in International Business Law de l’Université d’Exeter (2006).

Nicolas Jean - Paris - Projets (Finance & Infrastructures)

Nicolas Jean (34 ans) a rejoint Gide en 2008. Il est spécialisé en projets, financement de projets et financements bancaires et structurés. Il intervient principalement en Afrique subsaharienne dans le domaine des infrastructures, de l’énergie, de l’immobilier, du tourisme et des télécommunications.

Il est le conseil de gouvernements, d’autorités publiques, d’investisseurs, de promoteurs et d’industriels (locaux ou étrangers) et de banques, qu’il assiste dans le cadre de la réalisation de projets de développement, lors de leur structuration, de leur mise en œuvre (pendant la construction et l’exploitation) et de leur financement.

Après avoir intégré le bureau de Tunis de Gide en 2008, Nicolas a rejoint l’équipe Financements Structurés de Paris de 2011 à 2015 et le département Projets (Finance & Infrastructures) en janvier 2016.

Il est titulaire d’un Mastère spécialisé de Droit des affaires internationales et management de l’ESSEC (2008), d’un Magistère de juriste d’affaires et d’un Master Professionnel de Juriste d’affaires européen de l’Université de Nancy II (2007). Nicolas enseigne le droit des financements structurés au Magistère de Juriste d’Affaires de l’Université de Lorraine. Nicolas est avocat au Barreau de Paris depuis 2013.

A propos de Gide


Gide est le premier cabinet d’avocats international d’origine française. Fondé à Paris en 1920, le cabinet compte aujourd’hui 12 bureaux dans le monde. Il rassemble 550 avocats, de 35 nationalités différentes, reconnus parmi les meilleurs spécialistes de chacune des branches du droit national et international des affaires.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 8 janvier 2018

Publié le mardi 8 janvier 2019

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Il n’est pas possible à l’administration de prendre une position générale sur les actes principalement motivés par des considérations fiscales
Plus-value : l’associé d’une structure d’exercice libéral y exerçant sa profession est bien privé de l’abattement fixe de 500 000 €
Mesures gouvernementales permettant de rétablir l’équité fiscale entre les acteurs du commerce traditionnel et du e-commerce
Plus-value immobilière : 16 mois d’inoccupation de l’immeuble vendu ne font pas échec à l’exonération résidence principale
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Des précisions sur les modalités d’application du « Mini abus de droit fiscal » vont être prochainement apportées
Le Gouvernement rétablit le champ déclaratif des administrateur de Trusts
Déduction des charges afférentes à un logement vacant : il faut justifier de diligences accomplies pour louer ce bien
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>