Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Prélèvement à la source : déduction ou réduction d’impôt ne sont pas logées à la même enseigne

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Par Charly Tournayre, Docteur en Droit, Responsable de l’ingénierie patrimoniale chez THESAURUS.

Parmi les nouveautés du prélèvement à la source (PAS) figure la possibilité pour les contribuables de moduler leur taux d’imposition, à la hausse comme à la baisse. Une innovation bienheureuse qui permet d’instaurer une corrélation entre l’impôt et la situation de chacun. La modulation à la hausse est libre et peu sujette à interrogations. En revanche, une variation à la baisse suscite questionnements et intérêts, notamment lorsque le dessein est l’économie d’impôt.

Calculé à partir des revenus 2017 déclarés en 2018, le taux d’imposition appliqué en janvier 2019 pour le prélèvement à la source (PAS) ne prend pas en compte les dispositifs de déductions, réductions et crédits d’impôt auxquels les contribuables ont éventuellement souscrit l’an dernier.

Une régularisation aura bien lieu en septembre 2019 suite à la déclaration des revenus 2018 (avec potentiellement un remboursement du trop payé de janvier à août). Les contribuables ont néanmoins la possibilité d’agir directement sur leur taux 2019 (afférent aux revenus 2019, là est toute la nouveauté du nouveau régime) par le biais d’une modulation et ce, qu’ils aient connaissance d’une augmentation de revenus, d’un évènement familial, ou encore d’une baisse de revenus imposable.

Cette capacité de modulation constitue dès lors une véritable opportunité en matière de gestion de son budget et de son patrimoine, mais permet surtout de rendre quasi-instantané l’impact de certains dispositifs d’optimisation.

Avantage aux dispositifs de déductions d’impôt

Compte tenu des modalités de calcul du taux de prélèvement, seuls les dispositifs ayant un effet sur les revenus imposables pourront être pris en compte. En conséquence :

  • pourront impliquer une modulation immédiate du taux de prélèvement les déductions d’impôt, soit notamment : l’abondement d’un PERP/PREFON, le versement d’une pension alimentaire, ou encore l’investissement immobilier dans le cadre des dispositifs monuments historiques ou déficit foncier ;
  • ne pourront pas impliquer de modulation les réductions d’impôt et crédits d’impôt soit notamment : les investissements en loi Malraux, Pinel ou encore Censi-Bouvard, la souscription de placements en Girardin Industriel, la garde d’enfants ou encore l’emploi d’un salarié à domicile. Les avantages étant exclus du calcul du taux de prélèvement, une régularisation avec éventuellement un remboursement du trop payé aura alors lieu en septembre de l’année N+1. Un effort de trésorerie devra donc être effectué par le contribuable puisque les sommes engagées dans le dispositif ne modifieront pas pendant plusieurs mois son taux d’imposition. Pour éviter cela, un système d’acompte versé en janvier a donc été mis en place par le gouvernement dès lors qu’une récurrence sur plusieurs exercices peut être identifiée. Cet acompte ne s’appliquera néanmoins qu’à partir du mois de janvier de l’année N+2 (l’administration n’ayant connaissance du dispositif qu’au moment de la déclaration d’impôt effectuée l’année qui suit le recours au dispositif).

Tout contribuable constatant au cours de l’année 2019 une charge, une baisse de ses revenus ou recourant à un dispositif offrant une déduction d’impôt peut donc dès à présent modifier à la baisse son taux de prélèvement. Néanmoins, les conséquences d’une modulation du taux pouvant être importantes, la prudence doit être de mise.

Le contribuable doit notamment intégrer qu’une modulation en ligne ne sera prise en compte par l’administration fiscale que dans un délai allant de un à trois mois. Celui-ci doit en outre s’assurer de la justesse de ses calculs : les erreurs d’appréciation de plus de 10% l’exposent en effet à des majorations et des pénalités de retard.

En conclusion, les déductions d’impôt constituent une véritable opportunité de réduction de la pression fiscale (impact immédiat et maximal lorsque leur survenance est connue dès le début de l’année, puisqu’aucun trop payé ne sera alors constaté). Néanmoins, chaque situation fiscale étant singulière et il ne s’agit pas d’écarter a priori des dispositifs de réduction ou crédit d’impôt qui offrent, par ailleurs, d’autres avantages conséquents. Ce contexte fiscal inédit nécessite donc et plus que jamais un accompagnement par un professionnel non seulement pour que le contribuable s’assure que son choix est la meilleure option possible mais surtout pour se sécuriser juridiquement et fiscalement.

A propos de THESAURUS :


Créé en 1996 à Aix-en-Provence, THESAURUS est un acteur de référence du conseil indépendant en gestion privée, présent dans les principales villes de France. A travers 3 pôles d’expertise (ingénierie patrimoniale, finance et immobilier), les 30 collaborateurs du groupe accompagnent sur le long terme leurs clients particuliers et professionnels (chefs d’entreprise, cadres dirigeants, professions libérales, etc.) en apportant des solutions patrimoniales sur-mesure, via une analyse transversale de leur situation et en fonction de leurs projets. La maison, parmi les plus anciennes du secteur, propose un conseil libre à ses clients : son capital social est exclusivement détenu en interne.

newsletter de Fiscalonline

Par Charly Tournayre, Docteur en Droit, Responsable de l’ingénierie patrimoniale chez THESAURUS

Publié le jeudi 14 février 2019

1 Message


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | mafiscalite | Prélèvement à la source


 



Les articles les plus lus !
Les députés mettent fin au régime fiscal des contrats d’assurance-vie souscrits avant le 1er janvier 1983
Suppression de la taxe d’habitation : mécanisme de compensation prévu par le Gouvernement
La Commission des Finances complète la réforme des dispositifs de limitation des charges financières (ATAD1)
Conséquences de l’arrêt de la CJUE dans l’affaire C-416/17 : le Gouvernement a provisionné plus de 4 Md €
Les députés donnent un coup de pouce fiscal aux titres-restaurant
L’administration fiscale soumet à consultation publique ses premiers commentaires sur la taxe GAFA
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Le Gouvernement précise les conditions d’application du statut du conjoint du chef d’entreprise
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>