Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Plateformes collaboratives : seuils d’affiliation au RSI des personnes exerçant une activité locative

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le budget de la Sécu pour 2017 a été adopté par le Parlement

Plateformes collaboratives : seuils d’affiliation au RSI des personnes exerçant une activité locative


Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, a été adopté en Lecture définitive par l’Assemblée nationale le 5 décembre 2016.

L’article 10, du projet (devenu article 18 dans sa version définitive) qui a trait à l’économie collaborative prévoit que soient affiliés au régime social des indépendants (RSI) les particuliers qui tirent de leurs activités de location de biens des revenus dont le montant dépasse un certain seuil, permettant de les considérer comme un revenu d’activité.

Précisons que comme le préconisait la Commission des affaires sociales l’Assemblée nationale est revenue sur le vote du Sénat qui avait réduit le niveau auquel une activité de mise à disposition de logement meublé est considérée comme professionnelle (Seuil unique fixé à 40 % du PASS).

Les députés ont en effet considéraient que l’article 10 tel qu’adopté par le Sénat créé une distorsion entre un seuil qui existe déjà, à 23 000 €, pour les loueurs de meublés, et un nouveau seuil aux alentours de 15 000 € spécifique à cette économie numérique

Les députés ont ainsi rétabli les seuils votés par l’Assemblée nationale en première lecture, soit

  • 20 % du plafond annuel de la sécurité sociale pour les locations de biens meubles (soit 7 723 € ) ;
  • et 23 000 € pour les mises à dispositions de logements meublés.

« Le seuil de 23 000 euros me paraît pertinent. En deçà, c’est un complément de revenu ; au-delà, c’est une activité commerciale », a précisé M. Michel Issindou.

Par ailleurs et dans le soucis de « prendre en compte les contraintes plus fortes des investissements plus conséquents de réhabilitation ou d’aménagement nécessaires s’agissant des gîtes ruraux », les députés ont décidé de faire bénéficier les loueurs de meublés classés de tourisme exerçant dans les communes en zone rurale d’un abattement majoré de 87 % identique à celui existant pour le régime du micro-bénéfice agricole, au-delà du seuil de 23 000 €, en matière de cotisations sociale, au lieu de 71 % dans le dispositif initial.

Par ailleurs et « comme le Gouvernement s’y est engagé dans le cours des débats », les députés ont adopté un amendement proposant d’offrir un droit d’option aux personnes qui souhaitent ne pas être affiliées au RSI comme micro-entrepreneurs de relever du régime général au titre de leur activité professionnelle accessoire.

L’option pour relever du régime général sera exercée au moment de l’affiliation et les cotisations et contributions de sécurité sociale dues seront alors celles du régime général. Ces personnes pourront, par ailleurs, bénéficier de la possibilité offerte en 2018 par les plateformes de recouvrer, par mandat, l’ensemble des cotisations à partir des transactions effectuées par son intermédiaire. Cette option consiste à appliquer un abattement de 60 % sur le chiffre d’affaires, ce qui conduit à cotiser à un taux de 18 % compte tenu des taux de cotisations applicables au régime général. Ce dispositif sera proposé dans les mêmes limites de chiffre d’affaires que celles applicables pour les micro-entreprises.

Les députés ont enfin supprimés les dispositions ajoutées par le Sénat pour prévoir le recouvrement par les plateformes des prélèvements sociaux sur le capital. « Cette proposition, inopérante en pratique, n’a pas d’utilité dès lors que ces prélèvements sont aujourd’hui recouvrés simplement, en même temps que l’impôt sur le revenu » a souligné le gouvernement.

Ces dispositions ont été intégrées à l’article 18 du PLFSS tel qu’adopté ce jour (anciennement article 10)


Consulter le texte du PLFSS tel qu’adopté par le Parlement le 5 décembre 2016

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 5 décembre 2016

Publié le mardi 6 décembre 2016

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Efisc | Fiscalité des entreprises | Loueur en meublé | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Les mesures fiscales du projet de budget rectificatif pour 2017 adoptées en première lecture par les députés
Le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi de finances pour 2018
Tracfin a présenté son rapport d’analyse 2016
Plus-values immobilières : les aménagements opérés par le Gouvernement
Lutte contre les paradis fiscaux : le parlement européen adopte les recommandations de la commission PANA
Le Gouvernement n’envisage pas la reconduction du crédit d’impôt maître-restaurateur
Participation et intéressement en faveur des salariés : le Gouvernement lance une concertation avec les partenaires sociaux
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016