Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Olivier Diaz, spécialiste incontesté du M&A, rejoint le cabinet Gide en qualité d’associé

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Olivier Diaz, spécialiste incontesté du M&A, rejoint le cabinet Gide en qualité d’associé

Gide a le plaisir d’annoncer l’arrivée prochaine d’Olivier Diaz comme associé au sein de sa ligne de métiers Fusions-Acquisitions / Droit des Sociétés, à Paris.

Unanimement reconnu comme l’un des avocats les plus talentueux dans le domaine des fusions-acquisitions, Olivier Diaz est régulièrement distingué par les principaux classements internationaux (Chambers et Legal 500) et par ses pairs (Best Lawyers) comme un grand stratège notamment sur le segment des opérations cotées et non cotées.

Sa parfaite maîtrise des enjeux et des obligations de plus en plus complexes auxquels les entreprises sont confrontées, en fait un conseil incontournable dans les prises de décisions stratégiques.

La ligne de métiers Fusions-Acquisitions du bureau de Gide à Paris, la plus importante de la place, compte désormais plus de 60 avocats, dont 18 associés.

Xavier de Kergommeaux, associé senior et Stéphane Puel, associé gérant de Gide, indiquent : « Nous nous réjouissons de retrouver Olivier Diaz, figure emblématique des Fusions-Acquisitions. Sa venue exprime parfaitement la dynamique de développement du cabinet et notre ambition de renforcer notre position de leader, notamment en réunissant les plus grands spécialistes du marché dans les domaines clés pour nos clients. »

Olivier Diaz ajoute : « Je suis très heureux de retrouver le cabinet Gide et une culture dans laquelle je pourrai donner le meilleur. Je suis enthousiaste à l’idée de m’engager pleinement aux côtés d’équipes de grande qualité. Le rayonnement international du cabinet, que ce soit par ses implantations propres ou par son réseau de cabinets partenaires de premier plan, constitue un puissant levier de développement. »

Olivier Diaz prendra la tête d’une commission en charge d’explorer des relais de croissance avec les clients et les grands cabinets partenaires de Gide.

Avocat inscrit au Barreau de Paris depuis 1990, Olivier Diaz intervient depuis plus de 25 ans sur les fusions-acquisitions complexes, les opérations de private equity, le droit boursier et le droit des sociétés. Sa pratique couvre une vaste diversité de transactions, notamment des acquisitions publiques ou privées, acquisitions avec effet de levier, joint-ventures et restructurations d’entreprises. Au cours de sa carrière, Olivier a accompagné ses clients sur des opérations de fusions-acquisitions les plus importantes et les plus complexes de France, notamment dans les secteurs industriels, tels que les télécoms, l’énergie, les institutions financières et l’alimentaire. Il conseille également les entreprises dans le cadre de problématiques complexes de gouvernance et est régulièrement consulté par les régulateurs sur des aspects boursiers et de droit des sociétés. Avant de retrouver le cabinet Gide dans lequel Olivier Diaz était associé entre 1990 et 1998, il a travaillé pendant deux ans au sein du cabinet Linklaters (1998-2000), quatorze ans au cabinet Darrois Villey Maillot Brochier (2000-2015) et trois ans au cabinet Skadden Arps Slate Meagher & Flom. Diplômé de Sciences-Po (1985), Olivier est également titulaire d’une maîtrise en administration et gestion des affaires de l’École des hautes études commerciales de Paris (1987).

Gide est un intervenant majeur du marché des fusions-acquisitions et du droit des sociétés. Les compétences du cabinet couvrent l’éventail complet des pratiques essentielles des fusions-acquisitions, des offres publiques au private equity en passant par le contentieux et les restructurations, et ce, dans les secteurs d’activité les plus variés.

A propos de Gide


Gide est le premier cabinet d’avocats international d’origine française. Fondé à Paris en 1920, le cabinet compte aujourd’hui 14 bureaux dans le monde. Il rassemble 600 avocats, de 35 nationalités différentes, reconnus parmi les meilleurs spécialistes de chacune des branches du droit national et international de la finance et des affaires.

gide.com

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 21 mars 2018

Publié le vendredi 23 mars 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Une SCI non tenue de tenir une comptabilité commerciale ne peut procéder à une réévaluation libre de ses actifs
Plus-value immobilière : attention à l’exonération dont bénéficient les titulaires de pensions de vieillesse
Présomption de transfert de bénéfice prévue à l’article 57 du CGI : il faut de la méthode
Les pays de l’UE ont perdu près de 150 Mds € de recettes de TVA en 2016
De la constitutionnalité du régime fiscal des rentes viagères allouées par le juge en réparation d’un préjudice corporel très grave
Preuve apportée par l’administration de l’existence d’un transfert de bénéfices à l’étranger
L’exclusion des sociétés publiques locales de l’exonération de CFE dont bénéficient les ports est inconstitutionnelle
Création d’une amende fiscale à l’encontre des intermédiaires complices d’un contribuable sanctionné pour fraude fiscale grave
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018