Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les taux des crédits immobiliers aux particuliers devraient remonter dès 2017

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les taux des crédits immobiliers aux particuliers devraient remonter dès 2017

Les premiers signes commencent à se faire sentir sur la durabilité des taux bas. D’après nos analyses, les taux des crédits immobiliers aux particuliers devraient remonter dès 2017.

L’OAT 10 ans (utilisé comme référence pour les taux fixes des prêts immobiliers) oscille à la hausse depuis le 29/09/2016 passant de 0,093% à 0,297% en date du 06/10/2016. De leurs côtés, les banques ont atteint des taux planchers, et, il est fort probable qu’elles souhaiteront reconstituer leur marge d’intérêt avant la fin de l’année. Par conséquent, les banques devraient durcir les conditions d’emprunt. Mais attention à ne pas dramatiser, les taux resteront très bas en 2017. La hausse sera lente et progressive et les meilleurs profils obtiendront toujours les meilleurs taux !

En cas de hausse des taux, il est nécessaire de trouver d’autres leviers pour économiser sur le cout total d’un crédit immobilier car « le meilleur taux ne signifie pas toujours la meilleure offre ». Il y a d’autres éléments essentiels à prendre en compte et notamment le coût de l’assurance emprunteur. Le meilleur moyen de faire baisser le cout d’un prêt immobilier est de négocier une délégation d’assurance.

Depuis la loi Hamon de 2014 cette démarche est simple. Il suffit de présenter un contrat d’assurance intégrant les mêmes garanties que le contrat proposé par la banque. Dans ces conditions, la banque ne peut pas refuser d’accorder une assurance déléguée. Toutefois, l’emprunteur dispose d’un délai d’un an maximum pour faire cette démarche. A noter qu’un amendement en débat (dans le cadre de la loi Sapin 2) prévoit d’autoriser les particuliers à changer l’assurance de leur prêt tous les ans.

En période de taux bas, le montant de l’assurance représente une part importante du cout du crédit. Alors que la part de l’assurance représentait 10 à 15% d’un crédit il y a quelques années, elle peut aujourd’hui représenter jusqu’à 30%. Grâce à la délégation d’assurance, le candidat à l’emprunt peut faire des milliers d’euros d’économie.

Exemple : Un couple de franciliens contracte un prêt immobilier de 200 000 euros sur 20 ans. Les emprunteurs sont âgés de 35 ans avec un statut cadre et non-fumeurs :
  • en souscrivant une assurance groupe (DC/PTIA/IPT/ITT) à 50% par tête le montant de la cotisation est de 45 euros / mois soit un taux d’assurance de 0,27%
  • en souscrivant une délégation d’assurance (DC/PTIA/IPT/ITT) à 50% par tête le montant de la cotisation est de 15 euros / mois soit un taux d’assurance de 0,09%.
2008 20152016
Taux crédit 4,65% 1,95% 1,05%
Taux assurance groupe 0,27% 0,27% 0,27%
Cout de l’assurance groupe 45 € / mois 45 € / mois 45 € / mois
Cout du crédit (intérêt + assurance) 118 372 € 52 490 € 32 622 €
Part de l’assurance % 9% 20% 33%
Taux assurance en délégation 0,09% 0,09% 0,09%
Cout de l’assurance groupe 15 € / mois 15 € / mois 15 € / mois
Cout du crédit (intérêt + assurance) 111 172 € 45 290 € 25 422 €
Part de l’assurance 3% 7% 14%

Avec travers cet exemple, il est facile de constater que la part de l’assurance impacte fortement sur le cout global du crédit.

A propos de CREDIXIA


Depuis 1999, CREDIXIA conseille les emprunteurs dans la recherche de leurs financements immobiliers. Son expertise en tant qu’assureur lui permet également de négocier les meilleures délégations d’assurances auprès des banques. Fidèle à sa promesse, CREDIXIA maintient son positionnement en offrant un service gratuit : « frais de dossier bancaire et courtage à 0€ pour tout financement d’une résidence principale, secondaire et du premier investissement locatif ». CREDIXIA est indépendant de toutes institutions financières. En tant que membre de l’AFIB, Association Française des Intermédiaires Bancaires, CREDIXIA s’engage à en respecter le code éthique.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 12 octobre 2016

Publié le mercredi 12 octobre 2016

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Immixtion d’une holding dans la gestion de ses filiales et modalités de déduction de la TVA : Bercy met à jour sa doctrine
Etat comparatif des impôts prélevés sur la commune de Paris et le 16ème arrondissement
Les députés instituent une nouvelle dépense de recherche externalisée ouvrant droit au CIR
Remboursement du précompte mobilier et affaire ACCOR : Bruxelles saisit la CJUE contre la France
PLFSS 2017 : les spécificités des gîtes ruraux relatives aux cotisations sociales mieux prises en compte
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
Modalités de déclaration des transferts de sommes d’un montant supérieur à 50.000 €
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016