Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



La perte de la qualité d’assujetti à la TVA d’une société ne découle pas du seul prononcé de sa dissolution

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

La Cour Administrative d’Appel de Nantes vient de préciser que la perte de la qualité d’assujetti à la taxe sur la valeur ajoutée ne découle pas du seul prononcé de sa dissolution amiable sans liquidation à compter du 30 septembre 2011.

Rappel des faits

Par courrier du 28 décembre 2014, l’EURL Camping qui exerçait une activité de camping, vente de glaces, de frites, de cartes postales et de pain, a sollicité la restitution de la TVA sur la marge qu’elle a acquittée à hauteur de 94 724 euros à l’occasion de la cession, le 18 octobre 2011, d’une parcelle de terrain siau motif qu’elle n’avait pu agir en qualité d’assujetti agissant en tant que tel compte tenu de sa cessation d’activité faisant suite à sa dissolution à compter du 30 septembre 2011.

Après le rejet, par décision du 16 avril 2015, de cette réclamation, l’entreprise a sollicité du TA de Rennes cette restitution.

Par un jugement n° 1502718 du 30 août 2017, le TA de Rennes a rejeté sa demande.

L’EURL a relevé appel du jugement du 30 TA.


Conformément aux dispositions de l’article 9, paragraphe 1, 1er et 2e alinéas de la directive 2006/112/CE du 28 novembre 2006 relative au système commun de TVA, l’assujetti est défini expressément comme la personne effectuant une des activités économiques mentionnées au cinquième alinéa de l’article 256 A du CGI.

Il résulte de l’article 256 A du CGI que sont considérés comme des assujettis à la TVA, les personnes qui effectuent de manière indépendante une des activités économiques décrites au BOI-TVA-CHAMP-10-10-30 quels que soient le statut juridique de ces personnes, leur situation au regard des autres impôts et la forme ou la nature de leur intervention.


L’acte de cession du 18 octobre 2011, à l’origine de la TVA collectée sur la marge en litige, comporte la mention de ce que le vendeur, à savoir l’EURL Camping, a déclaré qu’elle était assujettie à la TVA au sens de l’article 256 A du CGI.

« Contrairement à ce que soutient l’entreprise requérante, la perte de la qualité d’assujetti à la TVA ne découle pas du seul prononcé de sa dissolution amiable sans liquidation à compter du 30 septembre 2011. » souligne la Cour.

Si l’entreprise soutient que son activité avait cessé depuis le début de l’année 2011, ce que confirment, selon elle, l’absence de chiffre d’affaires ainsi que l’absence de consommation de fluides et de charges de salaires, à l’exception de la rémunération du liquidateur, au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2011, il n’en demeure pas moins

  • qu’elle a, au cours de cet exercice, obtenu le permis, accordé le 14 mars 2011 avant d’être transféré le 30 juin suivant, d’aménagement du terrain de camping dont elle était propriétaire,
  • qu’elle a amorti les immobilisations inscrites à son actif social
  • et qu’elle n’a cédé ni son fonds de commerce ni ses éléments d’actif immobilisé à l’exception de matériel pour une valeur de 1 200 euros.

Par ailleurs, si l’EURL Camping soutient que la vente de ce terrain entrait dans la gestion de son patrimoine non professionnel, elle ne l’établit pas alors que l’administration fiscale fait valoir que la transformation du terrain, antérieurement exploité comme camping, en lotissement constitue une activité économique.

« Dans ces conditions, l’EURL Camping n’apporte pas la preuve qui lui incombe qu’elle n’a pas agi, à l’occasion de la cession du 18 octobre 2011, comme un assujetti en tant que tel. C’est donc, à bon droit, que cette vente a été soumise à la taxe sur la valeur ajoutée et que la demande de restitution des droits de taxe sur la valeur ajoutée acquittés à l’occasion de la cession a été rejetée. »




Arrêt de la CAA de NANTES, du 25 avril 2019 n°17NT03253

newsletter de Fiscalonline

Articles de la rédaction du 5 mai 2019

Publié le mardi 7 mai 2019

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | mafiscalite | TVA


 



Les articles les plus lus !
Le droit de partage en cas de divorce serait ramené à 1,8% en 2020 puis à 1,1% en 2021
Le Gouvernement propose une mise en conformité de la réduction d’impôt Madelin avec la règlementation européenne
CFE 2019 : entrée en vigueur de l’exonération de cotisation minimum des contribuables à faible chiffre d’affaires
Mention expresse et dispense des intérêts de retard : il faut des éléments précis et circonstanciés
Les députés prorogent en Commission les régimes d’exonération de plus-values immobilières relatives au logement social
Accord européen pour une nouvelle simplification des règles de TVA applicables aux petites entreprises
Vers une prorogation de trois ans du dispositif de soutien aux jeunes entreprises innovantes (JEI)
Le Belize est retiré de la liste européenne des paradis fiscaux
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>