Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



La « Class Action » BP ouverte aux investisseurs étrangers

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

La « Class Action » BP ouverte aux investisseurs étrangers

Les investisseurs européens sont autorisés à entamer des poursuites à l’encontre de BP devant les tribunaux des Etats-Unis au titre des allégations de fraudes sur des transactions sur valeurs mobilières réalisées à l’étranger.

Dans le cadre des poursuites conduites par le cabinet Pomerantz LLP, le tribunal de district du district sud de l’État du Texas aux Etats-Unis a prononcé la semaine dernière une série de décisions autorisant les clients institutionnels français et européens de Pomerantz à initier une action à l’encontre de British Petroleum (BP) visant à récupérer les pertes d’investissement subies à la suite de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique.

Les recours menés par Pomerantz allèguent que BP a manqué à ses engagements concernant la mise en en œuvre des mesures de sécurité au cours des années qui ont précédé la marée noire de la plateforme Deepwater et a par ailleurs dissimulé l’étendue de la fuite de pétrole une fois la catastrophe survenue. Ils visent à recouvrer les pertes d’investissement subies sur l’action ordinaire de BP (négociée à Londres) et sur les ADS de BP (négociés à New York) au cours de la période écoulée entre janvier 2007 et juin 2010.

Dans une première décision, le juge du tribunal de district, Keith P. Ellison, a rejeté l’argument de BP selon lequel, en vertu de la règle du forum non conveniens, les clients de Pomerantz devraient être contraints de soumettre leurs recours devant les tribunaux anglais. Une première depuis l’arrêt de 2010 de la Cour suprême dans l’affaire Morrison v. National Australia Bank : des investisseurs non américains sont autorisés à initier devant les tribunaux américains une action fondée sur un droit étranger (anglais) pour recouvrer des pertes sur des titres négociés hors des marchés américains.

Fonds de pension et gestionnaires d’actifs européens autorisés à se défendre pour dédommager leurs clients

Dans une décision conjointe, le Juge Ellison a décidé qu’une loi fédérale, en l’état la Securities Litigation Uniform Standards Act, n’empêchait pas les clients de Pomerantz de mener leur action en vertu de la common law anglaise comme BP le prétendait. Le rejet de cet argument a ouvert la porte à des actions de très nombreux investisseurs institutionnels européens.

Comme Jeremy Lieberman, associé du cabinet Pomerantz, l’a souligné, « ces décisions sont exceptionnelles : elles établissent que même si les lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières ne peuvent concerner des titres négociés à l’étranger, ceux qui se rendent coupables de fraude à l’égard de ces titres peuvent tout de même être poursuivis par les tribunaux fédéraux des Etats-Unis, notamment lorsque la faute est intervenue pour bonne partie aux Etats-Unis. Le point essentiel est que les fonds de pension et les gestionnaires d’actifs français et européens qui ont subi de lourdes pertes sur leurs investissements dans BP vont pouvoir désormais se défendre devant les tribunaux pour dédommager leurs clients. »

Pomerantz représente près de trois douzaines d’institutions dans des poursuites du même ordre à l’encontre de BP, y compris des fonds de pension publics américains, des limited partnerships et des fiducies ERISA, ainsi que des fonds de pension publics comme privés du Canada, de France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et d’Australie. Ce dossier de contentieux contre BP est suivi au sein de Pomerantz par Jeremy A. Lieberman et Matthew L. Tuccillo, associés. Pomerantz siège notamment au Comité de pilotage des plaignants en action individuelle désigné par le tribunal qui supervise les poursuites engagées par les investisseurs institutionnels contre BP et intervient également en qualité de seul cabinet de liaison à la fois auprès du tribunal et des conseils de BP.

A propos du cabinet Pomerantz LLP :


Pomerantz LLP, implanté à New York, Chicago, Los Angeles et en Floride, compte parmi les plus cabinets de tout premier plan en matière de contentieux relatifs au droit des entreprises, droit boursier et droit de la concurrence. Fondé par Abraham L. Pomerantz, considéré comme le doyen de l’action collective, le cabinet Pomerantz fut le pionnier des actions collectives en opérations sur valeurs mobilières. Plus de 70 ans plus tard, Pomerantz défend les droits des victimes de fraudes boursières, infractions aux obligations fiduciaires et mauvaises conduites des entreprises. Le cabinet a obtenu un total de plus d’un milliard de dollars de dédommagements.

www.pomerantzlaw.com.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 7 octobre 2014

Publié le mardi 7 octobre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
Art : les meilleurs coups de marteau de la saison en 10 chiffres millionnaires
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018