Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Indemnité de licenciement : l’existence de mandats sociaux n’affecte pas le traitement fiscal des sommes reçues au titre de la rupture du contrat de travail

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Indemnité de licenciement : l’existence de mandats sociaux n’affecte pas le traitement fiscal des sommes reçues au titre de la rupture du contrat de travail

(CONSEIL D’ETAT DU 22 MAI 2017, 3E-8E CH., N°395440)

Par Jérôme Commerçon, associé et Loïc Muller, avocat Cabinet Scotto & Associés

Un contribuable recruté en tant que salarié de la société de production d’émission de télévision Endemol, en qualité de directeur du développement, s’était également vu confier des fonctions de mandataire social de filiales de la société.

Après l’avoir licencié et démis de l’ensemble de ses fonctions, la société a refusé de lui accorder l’indemnité de 1,1 M€ prévue par un protocole annexé à son contrat de travail, en cas de licenciement non fondé sur une faute grave ou lourde. Jugeant toutefois le licenciement comme dépourvu de cause réelle et sérieuse, la Cour d’appel de Paris a condamné en matière sociale la société à verser cette indemnité contractuelle à l’intéressé (1).

Pour rappel, en application des dispositions de l’article 80 duodecies du Code général des impôts, les indemnités de licenciement versées aux salariés sont partiellement exonérées d’impôt sur le revenu, voire totalement dans certaines situations telles qu’un licenciement dépourvu de cause réelle et sérieuse. A l’inverse, les indemnités versées aux mandataires sociaux à l’occasion de la cession de leurs fonctions relèvent d’un régime différent dans la mesure où elles sont, en principe, assujetties en totalité à l’impôt sur le revenu, sauf lorsque la cessation des fonctions revêt un caractère forcé, auquel cas elles peuvent être exonérées dans certaines limites.

Or, au cas particulier, l’administration fiscale avait considéré que l’indemnité reçue par le contribuable devait être imposée en totalité, sous réserve des plafonds d’exonération applicables, sans distinguer la part de cette indemnité résultant de la rupture des relations salariées, de celle relative à la cessation des fonctions de mandataire social. En appel, les juges lui avaient d’ailleurs donné raison.

Pour la première fois, le Conseil d’État était ainsi amené à statuer sur le traitement fiscal applicable en présence d’une indemnité de licenciement unique, susceptible de compenser la perte simultanée de fonctions dont tant la nature que le traitement fiscal est distinct.

La Haute Assemblée a censuré, pour erreur de droit, la décision de la Cour d’appel sur ce point en considérant que l’indemnité globale versée par une société à une personne qui exerce à la fois des fonctions de salarié et de mandataire social ne peut être entièrement soumise au régime fiscal applicable aux dirigeants sans rechercher si, et dans quelle mesure, elle était liée à la rupture du contrat de travail.

L’indemnité réparant ce préjudice doit dès lors être exonérée d’impôt sur le revenu.

(1) Une indemnité contractuelle était par ailleurs prévue et confirmée par le juge afin de réparer le préjudice résultant de la perte de la faculté pour l’intéressé, du fait de son licenciement, de lever des stock-options six mois à peine avant leur date de maturité. Le Conseil d’État a maintenu sa position antérieure (cf. CE 5 novembre 2014, n° 370845) selon laquelle ce type d’indemnité n’a pas pour objet de réparer le préjudice résultant d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse, mais un préjudice de perte de chance distinct, de telle sorte que cette part de l’indemnité versée doit être soumise à l’impôt sur le revenu en tant que salaire, comme l’auraient été les revenus issus de la levée d’options si le l’intéressé avait pu y procéder.

newsletter de Fiscalonline

Article de Jérôme Commerçon, associé et Loïc Muller, avocat Cabinet Scotto & Associés

Publié le vendredi 7 juillet 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
QPC relative au régime d’exonération de plus-value au titre de la résidence principale
L’exonération de plus-value des petites entreprises : le mineur face au délai d’exploitation pendant cinq ans
Rejet d’une QPC sur l’affaire « Lupa » qui a restreint le champ d’application de la jurisprudence « Quemener »
Réforme de la taxe d’habitation : la commission des finances du Sénat met en place un groupe de travail
Aides d’État : Bruxelles épingle la France pour son régime exonération d’impôt sur les sociétés dont bénéficient les ports
Le Gouvernement constitue son équipe chargée de la reforme d’adossement du RSI au régime général de sécurité sociale
L’OCDE publie un rapport en lien avec l’action 2 du Projet BEPS : « Neutraliser les effets des dispositifs hybrides »
Art : les 10 meilleures enchères de ces des douze derniers mois pour les artistes sud-américains
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016