Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Harmonisation fiscale : quelles perspectives pour les entreprises en Europe ?

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Harmonisation fiscale : quelles perspectives pour les entreprises en Europe ?

Le projet d’assiette commune consolidée à l’impôt sur les sociétés (ACCIS) est relancé par la Commission européenne qui espère ainsi améliorer la compétitivité des entreprises et lutter contre les pratiques d’évasion fiscale.

Dans une étude intitulée « L’ACCIS à l’aune de la compétitivité des entreprises en Europe », l’Institut Friedland, think tank économique de la CCI Paris Ile-de-France, analyse ses impacts potentiels sur les entreprises et passe au crible les autres scénarios possibles.

Une opportunité pour la compétitivité des entreprises ?

La Commission européenne voit dans l’ACCIS une solution pour améliorer la compétitivité des entreprises. Selon elle, sa mise en œuvre permettrait de supprimer les coûts de mise en conformité et de double imposition, de réduire la charge administrative et de faciliter les exportations au sein de l’Europe... L’étude de l’Institut Friedland, qui se fonde sur les conclusions d’entretiens menés auprès d’entreprises opérant sur plusieurs marchés de l’Union européenne, met en évidence les opportunités et les risques de ce projet.

Synthèse des impacts de l’ACCIS sur les entreprises : (Figure issue de l’étude réalisée par l’Institut Friedland)

Parmi les opportunités : la possibilité d’un langage commun dans les pratiques, une gestion fiscale simplifiée (outils de reporting harmonisés, guichet unique...), des impacts sur les prix de transfert au moins en Europe...

Le think tank de la CCI Paris Ile-de-France pointe également certains risques : coûts liés à la mise en place de nouvelles règles fiscales ; certains points, sujets à des divergences d’interprétation, sources d’incertitudes voire de contentieux...

Dans la nouvelle proposition de 2016, l’ACCIS deviendrait obligatoire pour les entreprises présentant un chiffre d’affaires d’au moins 750 millions d’euros et resterait optionnelle pour les autres. Si les plus grandes peuvent être mieux accompagnées et organisées pour faire face aux éventuels changements à venir, c’est a priori moins le cas pour les autres. Ce choix les engagerait pour une période de cinq exercices fiscaux renouvelables d’autant. « Cette durée n’offre pas toujours la flexibilité nécessaire dont peuvent avoir besoin les entreprises qui connaissent d’importantes restructurations » indique Delphine Siquier-Delot, auteur de l’étude.

De plus, ce seuil pourrait introduire de nouvelles distorsions de concurrence entre acteurs.

Les impacts sur les entreprises seraient à nuancer selon les cas : s’il s’agit d’une harmonisation partielle (ACIS - assiette commune sans consolidation) ou d’harmonisation avec consolidation (ACCIS) et si la consolidation intervient dans un délai connu à l’avance – scénario le plus favorable – ou non (la Commission européenne ayant prévu que la consolidation interviendrait dans un deuxième temps, sans précision sur ce point).

Au regard de la perte de souveraineté fiscale des Etats que l’ACCIS impliquerait, il semble a priori peu probable que le projet soit adopté, compte tenu de la règle contraignante de l’unanimité prévue en matière fiscale. « Conçu dans ses grandes lignes il y a plus de 15 ans, il revêt une certaine forme d’obsolescence, d’autant que sans passer par une directive, de nombreuses forces sont déjà à l’œuvre et tendent vers une relative convergence fiscale » souligne Delphine Siquier-Delot.

Vers une convergence fiscale

L’étude présente les autres scénarios possibles pour l’Europe, leur probabilité et leurs implications. Parmi eux, celui de la convergence fiscale permettrait davantage de souplesse qu’une harmonisation tout en réduisant l’amplitude de la concurrence fiscale. C’est l’alternative qui semble la plus probable dans l’immédiat. Certaines annonces récentes s’inscrivent dans cette mouvance. C’est par exemple dans ce sens que la France a annoncé vouloir élaborer, avec Allemagne, une position commune sur l’ACCIS d’ici décembre 2017.

Cette voie, moins radicale qu’une harmonisation, aurait un effet relativement favorable sur les entreprises françaises qui gagneraient en stabilité, en visibilité et en attractivité... à condition toutefois de leur préciser les trajectoires de cette évolution (avec des programmes pluriannuels) pour leur permettre d’anticiper les évolutions à venir et de s’organiser en conséquence.

L’ACCIS à l’aune de la compétitivité des entreprises

par Delphine Siquier-Delot, Institut Friedland,

L’ACCIS, ciment d’une Europe fiscale fragmentée ?

  • L’Europe fiscale sous tension
  • L’ACCIS, une révision profonde du mode d’imposition des bénéfices des entreprises

Avec l’ACCIS, quelles perspectives pour les entreprises ?

  • Les entreprises face à d’importants changements internes
  • L’ACCIS, la garantie d’un terrain de jeu équitable entre acteurs ?
  • Les entreprises et l’ACCIS, un jeu gagnant ?

Quels scénarios pour l’Europe fiscale de demain ?

  • Scénario 1 : « tax competition as usual »
  • Scénario 2 : l’harmonisation partielle (ACIS)
  • Scénario 3 : le « graal européen » (ACCIS)
  • Scénario 4 : la convergence fiscale ou hétérogénéité minimale Synthèse des quatre scénarios


Télécharger l’étude

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 10 octobre 2017

Publié le mercredi 18 octobre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
SCI familiale : Faire échec aux dispositions de l’article 15-II du CGI est constitutif d’un abus de droit fiscal
Les députés ont adopté l’ensemble du projet de loi de finances pour 2018
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Location meublée : quid de la TVA en cas de délégation à un tiers de la fourniture des prestations para-hotelières ?
Plus-values d’échange de titres en report d’imposition : conclusions de l’avocat général dans les affaires Jacob et Lassus
Conditionner la reconnaissance de la qualité de LMP à une inscription au RCS : est-ce constitutionnel ?
Réforme du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : les mesures adoptées
Plateformes en ligne : les députés pourraient proposer d’instituer une taxe de séjour allant jusqu’à 5% du prix de la location
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016