Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Dutreil transmission et obligations déclaratives au menu du projet de loi PACTE

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dutreil transmission et obligations déclaratives au menu du projet de loi PACTE

En définitive la proposition d’aménagement de la sanction frappant le non respect des obligations déclaratives dans le cadre de l’exonération partielle des articles 787 B et 787 C (Pacte Dutreil) sera intégrée au projet de loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises).

Rappel :

Selon l’article 1840 G ter-I du CGI, lorsqu’une exonération ou une réduction de droits d’enregistrement a été obtenue en contrepartie du respect d’un engagement ou de la production d’une justification, le non-respect de l’engagement ou le défaut de production de la justification entraîne l’obligation de payer les droits dont la mutation a été exonérée, majorés de l’intérêt de retard.

Pacte Dutreil

« S’il est légitime que les conditions de fond soient respectées pour bénéficier des avantages fiscaux concernés, il est excessif que le défaut de production d’une pièce justificative entraîne, sans mise en demeure préalable, la remise en cause pure et simple d’une exonération ou d’une réduction de droits d’enregistrement » a souligné Mme Louwagie lors des débats sur le PLF pour 2018.

En effet, cette remise en cause est particulièrement inadaptée lorsque les obligations déclaratives prévues dans le cadre du dispositif « DUTREIL » aux articles 294 bis à 294 quater de l’annexe II au CGI sont lourdes et contraignantes, et s’échelonnent sur plusieurs années.

C’est en considération de cette situation que la députée de l’Orne et membre de la Commission des Finances a déposé un amendement au PLF 2018 (Amendement reprenant la mesure 1.13 du rapport Mandon) visant donc à remédier à cette situation en prévoyant que le défaut de production d’une pièce justificative ne remettra pas en cause le bénéfice d’un régime de faveur « Dutreil » si le contribuable la produit dans le délai d’un mois de la réception d’une mise en demeure de l’Administration fiscale.

Lors de l’examen de l’amendement en séance publique le Gouvernement a émis un avis défavorable estimant qu’il s’agissait là « d’une proposition qui risque d’être comprise comme une autorisation généralisée des non respect de l’obligation de production des justificatifs »

« Cette vison globale n’est pas envisageable » avait alors estimé le ministre du Budget.

En effet, pour le Gouvernement ces obligations déclaratives sont la juste contrepartie de l’avantage fiscal accordé aux entrepreneurs.

Toutefois, comprenant les enjeux et la philosophie de l’amendement, le ministre avait proposé à Mme Véronique Louwagie de retirer cet amendement en lui proposant d’en rediscuter lors de l’examen du projet de loi « Droit à l’erreur »...


Le projet de loi « Droit à l’erreur » devenu le projet de loi « Fonction publique : un Etat au service d’une société de confiance » est en débat à l’AN depuis le 23 janvier dernier.

Une dizaine d’amendements après l’article 3 ont été déposé reprenant l’esprit de l’amendement N°II-1344 de Mme Louwagie au PLF2018.

Ils proposent :

  • qu’au second alinéa du e de l’article 787 B , les mots « les trois mois qui suivent le 31 décembre de chaque année » soient remplacés par les mots : « le délai d’un mois à compter de la réception d’un avis de mise en demeure notifié par l’administration ».
  • de compléter l’article 1840 G ter-I-2° du CGI par un alinéa ainsi rédigé : « Les sanctions énumérées à l’alinéa précédent ne sont pas applicables pour les engagements prévus aux articles 787 B et C dès lors que les justifications requises sont produites dans le mois de la réception d’un avis de mise en demeure notifié par l’administration. »

Toutefois, lors de l’examen des amendements en séance publique le Ministre du Budget « toujours ouvert » a proposé de renvoyer la discussion à l’examen du projet de loi PACTE (Projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises) qui devrait être présenté en avril 2018.

Comme l’a rappelé la députée de Paris Mme Olivia Grégoire, « la révision, le ripolinage du pacte Dutreil, sera au cœur du PACTE ».

Rappelons qu’une des propositions soumise actuellement à consultation publique vise à assouplir le Pacte Dutreil concernant la facilitation des transmissions familiales

« Il est proposé de substituer le critère de maintien des fonctions de direction au sein de l’entreprise éligible au Pacte Dutreil par un autre critère tel qu’un engagement de conservation des titres et de développement de l’entreprise. »

Voir la proposition

Il est également envisagé d’injecter une notion de conservation et d’engagement sur le territoire, afin de préserver l’emploi et d’encourager l’activité économique.

Affaire à suivre...


newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 27 janvier 2018

Publié le mercredi 31 janvier 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | mafiscalite | SUCCDON


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018