Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Crédit immobilier : Encore quelques baisses de taux en juin, des records sur 25 ans et...

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les mois se suivent et se ressemblent... ou presque ! En ce début du mois de juin, certaines banques baissent à nouveau leurs taux de crédit pour être encore plus attractives sur les cibles de clientèle qu’elles privilégient. Certaines diminutions concernent spécifiquement les durées longues avec des taux qui franchissent de nouveaux records, notamment sur 25 ans !

Vousfinancer, réseau de 200 agences de courtage en crédit, constate d’ailleurs une poursuite de l’allongement des durées de prêt qui permet aux primo-accédants de devenir propriétaires malgré le niveau élevé des prix, à revenus et apport équivalents, ou aux secundo-accédants, d’acheter plus grand sans augmenter leurs mensualités de crédit. Démonstration.

Encore des baisses de taux, mais ciblées... et une hausse isolée

En juin, on constate à nouveau des baisses de taux, allant de 0,05 % à 0,20 %, y compris dans des banques qui ont déjà diminué leurs taux ces derniers mois, une ou plusieurs fois... Toutefois, certaines baisses sont désormais ciblées sur certaines durées (20 et 25 ans), certaines professions (professions libérales et fonctionnaires), certaines classes d’âge (moins de 30 ans par exemple) ou en fonction de l’apport... A noter : une banque a remonté en juin ses taux de crédit de 0,10 % mais uniquement sur les tranches de revenus les plus faibles (moins de 40 000 € pour un célibataire, moins de 50 000 € pour un couple).

Les taux de crédit immobilier atteignent toujours en moyenne 1,25 % sur 15 ans, 1,45 % sur 20 ans et 1,65 % sur 25 ans, avec des taux records négociés pour les meilleurs profils à 0,6 % sur 15 ans, 0,85 % sur 20 ans et 1,1 % sur 25 ans.

« Ces dernières semaines de nouveaux records ont été franchis, notamment sur les durées longues, supérieures à 20 ans. Emprunter à 1,10 % sur 25 ans, c’est du jamais vu ! L’écart avec les taux sur 30 ans se creuse à nouveau, rendant ces prêts moins attractifs. A 2,1 % en moyenne et 1,55 % au mieux, ils n’ont pas baissé ces derniers mois, même s’il s’agit tout de même d’un record absolu ! » analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

L’allongement des durées de prêt se poursuit en 2019 : + 1 an par rapport à 2016, à taux équivalent...

En juin, Vousfinancer constate la poursuite du mouvement d’allongement des durées de prêt notamment pour les primo-accédants. Sur les 5 premiers mois de l’année, la durée moyenne des crédits atteint 22 ans et 10 mois (+ 5 mois par rapport à la même période en 2018). Par rapport à 2016, année durant laquelle les taux avaient atteint un niveau record, l’allongement atteint plus d’un an (la durée moyenne était de 21 ans et 9 mois il y a 3 ans).

Evolution des profils en période de taux records (2016 et 2019)

« Alors que les taux retrouvent leur niveau record de 2016, les conditions d’emprunt sont bien meilleures car les banques acceptent de prêter sur des durées plus longues... Cela permet notamment aux primo-accédants de pouvoir devenir propriétaires malgré la hausse des prix. Ils parviennent à emprunter en moyenne 25 000 € de plus en 2019 qu’il y a 3 ans, à revenus et apport moyens équivalents, grâce à l’allongement des durées de prêt » analyse Sandrine Allonier.

L’allongement des durées de prêt : le moyen de racheter plus grand sans augmenter ses mensualités

Mais l’allongement des prêts ne profitent pas qu’aux primo-accédants... « Actuellement, avec des taux à moins de 1,5 % sur 25 ans, même les secundo-accédants et emprunteurs de plus de 40 ans n’hésitent plus s’endetter sur 25 ans... C’est le moyen d’acheter plus grand sans augmenter sa mensualité, car les emprunteurs bénéficient du double effet ’taux bas + allongement de durée’ » explique Jérome Robin, directeur général de Vousfinancer.

En outre à ces niveaux de taux, l’amortissement du capital est beaucoup plus rapide qu’il ne l’était avec des taux à 3 %. Avec un taux de 1,25 % sur 25 ans, les deux premières années du prêt - celles où l’on rembourse le plus d’intérêts - les mensualités sont composées à 75 % de capital, contre seulement 48 % avec un taux à 3 % (soit 52 % d’intérêt !).

Exemple d’achat en 2019 sans augmentation de mensualité

  • Achat en 2006 d’un appartement de 80 m2 : 300 000 € avec 10 % d’apport pour financer les frais
    • Crédit de 300 000 € à 3,5 % sur 25 ans (hors assurance)
    • Mensualité : 1 500 €/mois depuis 2006
  • En 2019, projet de nouvel achat
  • Revente du bien : 400 000 €
    • Remboursement à la banque du capital restant dû : 175 000 €
    • Achat d’un nouvel appartement de 110 m2 : 550 000 €
    • Nouveau crédit de 325 000 € à 1,25 % sur 25 ans
    • Mensualité : 1 260 €/mois, soit 240 € de moins !
A propos de Vousfinancer


Fondé en 2008 par Jérôme Robin, Vousfinancer, réseau de courtiers en crédits immobiliers, accompagne de façon personnalisée, les particuliers dans la recherche de la meilleure solution de financement pour leur projet immobilier.

La stratégie de Vousfinancer se base sur la rencontre avec un seul et unique interlocuteur expert en financement, la transparence (montage du dossier financier réalisé avec le client), et la garantie de trouver rapidement (moins d’une semaine) la solution globale la plus adéquate (assurance de prêt, taux, garanties, mensualités, durées, coût du crédit, frais de dossiers, partenaires bancaires). Vousfinancer propose également des solutions pour les crédits professionnels et le rachat de crédits.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 3 juin 2019

Publié le mardi 4 juin 2019

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Plus-value immobilière et résidence principale : de l’importance de la consommation d’électricité dans le bien vendu
Les députés mettent fin au régime fiscal des contrats d’assurance-vie souscrits avant le 1er janvier 1983
Domiciliation fiscale en France des dirigeants : les députés élargissent le champ des grandes entreprises françaises visées
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Dégage un profit imposable la société qui devient plein propriétaire d’un bien par suite de la renonciation par l’usufruitier de l’usufruit viager sur ce bien
Les députés donnent un coup de pouce fiscal aux titres-restaurant
Suppression de la taxe d’habitation : mécanisme de compensation prévu par le Gouvernement
L’administration fiscale soumet à consultation publique ses premiers commentaires sur la taxe GAFA
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>