Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



« Choc de simplification » : le Sénat propose un changement de méthode pour libérer les entreprises

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

« Choc de simplification » : le Sénat propose un changement de méthode pour libérer les entreprises

La délégation sénatoriale aux entreprises vient de publier un rapport d’information sur la manière de simplifier efficacement pour libérer les entreprises, rapport présenté par sa présidente, Mme Elisabeth LAMURE, et par M. Olivier CADIC son vice-président.

Dans son rapport, elle dresse un bilan contrasté du "choc de simplification" annoncé par le Président de la République en mars 2013.

Cette impulsion politique s’est concrétisée par la mise en place d’une méthode innovante : la simplification coproduite avec les entreprises.

Le Conseil de la simplification pour les entreprises, mis en place en janvier 2014 a en cinq vagues successives, proposé 290 mesures de simplification. Le Gouvernement revendique en tout 463 mesures de simplification pour les entreprises depuis 2012.

« Malheureusement, cet élan s’est vite dilué » souligne la rapport, « au total, malgré son dynamisme, le Conseil de la simplification a produit des mesures en tous genres -anecdotiques, symboliques, anti-Kafka, sans-papiers, sécurisantes, en trompe l’œil ou carrément usurpées, voire à effet boomerang-, qui forment un tableau pointilliste : l’affichage semble avoir été privilégié. »

La délégation aux entreprises propose de changer de méthode, sans quoi on ne pourra obtenir de résultats différents : il s’agit de penser la simplification comme un processus qualité au bénéfice de la compétitivité.

Cela signifie :

  • faire du soutien à la compétitivité une priorité politique,
  • se fixer des objectifs de réduction nette de la charge administrative supportée par les entreprises,
  • simplifier le stock de règles qui leurs sont applicables en comparant leur efficacité avec les États voisins,
  • rapprocher la culture politico-administrative des besoins des entreprises et, enfin,
  • mieux légiférer pour freiner le flux de textes, notamment en associant les entreprises à l’élaboration de la loi et en faisant de l’étude d’impact préalable un outil de qualité de la norme, soumis à la contre-expertise publique d’un conseil indépendant du Gouvernement.


Consulter le rapport : « Simplifier efficacement pour libérer les entreprises »

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 22 février 2017

Publié le jeudi 23 février 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Publication du décret autorisant l’administration fiscale à indemniser les « indics » fiscaux
Comptes à l’étranger : régularisez vite !
Le Comité de l’abus de droit fiscal publie son rapport annuel 2016
SCI : dates limites pour déposer la déclaration de résultats 2072-S-SD
L’obligation de dépôt des comptes annuels au Greffe
Le gouvernement précise les conditions d’attribution et modalités des PTZ
Déclaration de revenus : des pensions alimentaires pour payer moins d’impôts
Revenus des enfants : quels sont ceux qui doivent être déclarés ?
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016