Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le régime fiscal britannique accordé aux multinationales

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le régime fiscal britannique accordé aux multinationales

La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie portant sur un régime britannique en vertu duquel certaines opérations des groupes multinationaux sont exemptées de l’application des règles britanniques de lutte contre l’évasion fiscale. La Commission examinera si le régime permet à ces multinationales de payer moins d’impôts au Royaume-Uni, en violation des règles de l’UE en matière d’aides d’État.

Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de la concurrence, a déclaré ce qui suit : « Toutes les sociétés doivent payer leur juste part de l’impôt et, à cet égard, les règles de lutte contre l’évasion fiscale jouent un rôle important. Mais ces règles ne peuvent pas desservir l’objectif poursuivi en réservant un traitement plus favorable à certaines sociétés. C’est la raison pour laquelle nous allons examiner attentivement une exemption aux règles britanniques de lutte contre l’évasion fiscale appliquée à certaines opérations de multinationales, afin de nous assurer qu’elle ne viole pas les règles de l’UE en matière d’aides d’État. »

Les règles britanniques sur les sociétés étrangères contrôlées (SEC) ont pour objectif général d’empêcher les sociétés du Royaume-Uni d’utiliser une filiale située dans un pays à la fiscalité faible ou nulle pour éluder l’impôt au Royaume-Uni. Elles permettent notamment à l’administration fiscale britannique de réaffecter à la société mère britannique tous les bénéfices transférés artificiellement vers une filiale offshore et donc de les taxer en conséquence. Les règles générales sur les SEC sont un outil efficace et important de nombreux systèmes fiscaux pour lutter contre l’évasion fiscale.

Toutefois, depuis 2013, les règles britanniques sur les SEC prévoient une exception pour certains revenus de financement (paiements des intérêts perçus sur les prêts) de groupes multinationaux présents au Royaume-Uni - l’exemption sur le financement des groupes (Group Financing Exemption). De manière générale, les multinationales utilisent souvent les revenus de financement comme moyen de transfert des bénéfices, compte tenu de la mobilité des capitaux.

L’exemption britannique sur le financement des groupes exempte de toute réaffectation au Royaume-Uni, et donc d’imposition sur son territoire, les revenus de financement perçus par la filiale offshore auprès d’une autre société étrangère du groupe.

Une multinationale présente au Royaume-Uni peut donc financer une société étrangère du groupe au travers d’une filiale offshore. Grâce à l’exemption, elle paie peu voire pas d’impôts sur les bénéfices générés par ces opérations, car :

  • la filiale offshore paie peu ou pas d’impôts sur les revenus de financement dans le pays où elle est établie ;
  • et les revenus de financement de la filiale offshore ne sont pas non plus réaffectés (ou seulement de manière partielle) au Royaume-Uni pour y être taxés, compte tenu de l’exemption.

Par ailleurs, les règles sur les SEC réaffectent vers le Royaume-Uni, en vue de leur imposition, d’autres revenus transférés artificiellement vers des filiales offshore de sociétés mères britanniques.

L’enquête de la Commission en matière d’aides d’État ne remet pas en cause le droit du Royaume-Uni d’introduire des règles sur les SEC ou de déterminer le niveau adéquat d’imposition. Le contrôle des aides d’État dans l’UE a pour but de veiller à ce que les États membres n’accordent pas à certaines sociétés un meilleur traitement fiscal qu’à d’autres. La jurisprudence des juridictions de l’UE énonce clairement qu’une exemption à une disposition visant à lutter contre l’évasion fiscale peut constituer un avantage sélectif de ce type.

À ce stade, la Commission se demande si l’exemption sur le financement des groupes respecte les règles de l’UE en matière d’aides d’État. Elle s’interroge en particulier sur la conformité de cette exemption avec l’objectif général des règles britanniques sur les SEC.

L’ouverture d’une enquête approfondie donne au Royaume-Uni et aux tiers intéressés l’occasion de présenter leurs observations. Elle ne préjuge en rien de l’issue de l’enquête.

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 26 octobre 2017

Publié le vendredi 27 octobre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Les députés suppriment les droits d’enregistrement pesant sur plusieurs actes relatifs à la vie des sociétés
PLSS2019 : La suppression des prélèvements sociaux pour les non-résidents prend forme
Où va le contrôle fiscal ?
Plus-value immobilière : les non-résidents pourront bénéficier de l’exonération résidence principale
Dutreil-transmission : l’augmentation du taux d’exonération à 90 % impose une évaluation par le Conseil d’État
Qualification de l’activité de marchand de biens : La Cour affine son faisceau d’indices
Transmissions à titre gratuit de biens ruraux loués par bail à long terme : le seuil est relevé à 300 000 €
Les députés instituent une réduction temporaire d’impôt au titre d’investissements dans la robotique et la transformation numérique
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018