Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Au regard de la CFE revêtent un caractère industriel les établissements dont l’activité nécessite d’importants moyens techniques

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le Conseil d’Etat vient de rappeler que au regard de la cotisation foncière des entreprises revêtent un caractère industriel les établissements dont l’activité nécessite d’importants moyens techniques

Rappel des faits

La société CC de Paris exerce dans son établissement situé à Morangis une activité de préparation de produits de charcuterie.

L’administration a remis en cause l’évaluation de la valeur locative de cet établissement selon la méthode par comparaison applicable aux locaux commerciaux à laquelle elle a substitué la méthode comptable prévue par les dispositions de l’article 1499 du CGI applicables aux établissements industriels et l’a assujettie, en conséquence, à des cotisations supplémentaires de taxe professionnelle au titre de l’année 2009 et de CFE au titre des années 2010 et 2011.

La société CC de Paris se pourvoit en cassation contre l’arrêt du 20 novembre 2018 par lequel la CAA de Versailles a rejeté l’appel formé contre le jugement du 17 octobre 2016 du TA de Montreuil rejetant sa demande de décharge de ces impositions supplémentaires.


Le Conseil d’Etat vient de donner raison au requérant. L’arrêt du 20 novembre 2018 de la CAA de Versailles et le jugement du 17 octobre 2016 du TA de Montreuil sont annulés.

« Revêtent un caractère industriel, au sens de ces articles, les établissements dont l’activité nécessite d’importants moyens techniques, non seulement lorsque cette activité consiste dans la fabrication ou la transformation de biens corporels mobiliers, mais aussi lorsque le rôle des installations techniques, matériels et outillages mis en oeuvre, fût-ce pour les besoins d’une autre activité, est prépondérant. » précise le Conseil d’Etat.

Il ressort de l’instruction que l’activité exercée par la société CC de Paris dans l’immeuble litigieux consiste à fabriquer des produits de boucherie-charcuterie à destination notamment de restaurateurs et hôteliers de prestige.

« La production de la société requérante répond à des commandes journalières sur la base d’une carte comprenant près de 455 références différentes, dont l’intégralité est fabriquée à la main et un tiers dans de très faibles quantités par une dizaine d’artisans qualifiés et moins de quinze personnes non qualifiées. Par ailleurs, l’activité s’effectue dans des locaux d’une surface totale de 2 000 m², comprenant d’une part des installations de stockage, et d’autre part une série de pièces cloisonnées juxtaposées correspondant chacune à des ateliers de fabrication dotés d’un matériel traditionnel pour la boucherie-charcuterie et la pâtisserie, tels qu’un trancheur, un broyeur, un mélangeur, des poussoirs, des marmites, un four, des cellules de cuisson, un fumoir, des appareils d’étiquetage et de conditionnement sous vide. Ce matériel, de faible capacité et à commandes manuelles non informatisées, a été inscrit à l’actif de l’exercice clos en 2007 pour une valeur de moins de 400 000 euros. »

Le Conseil d’Etat estime qu’en jugeant qu’eu égard à la nature et aux moyens techniques utilisés, qui ne pouvaient être regardés comme importants compte tenu des procédés de fabrication artisanale mis en oeuvre, l’établissement en litige présentait un caractère industriel au sens de l’article 1499 du CGI, la cour a commis une erreur de qualification juridique.


Source : Arrêt du Conseil d’Etat du 27 novembre 2019, n°427213

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 28 novembre 2019

Publié le vendredi 29 novembre 2019

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Caractère animateur d’une Holding : le pouvoir décisionnel doit être entre ses mains
Bercy commente la généralisation de l’application de la procédure de régularisation en cours de contrôle
La mise en oeuvre du carry-back en cas de modification du périmètre du groupe intégré
Taux réduit de TVA applicable aux photographies d’art : le Conseil d’Etat tire les conséquences de l’arrêt de la CJUE
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Une nouvelle étude de l’OCDE montre que les recettes fiscales ont marqué un palier en 2018
La constitution d’usufruit portant sur des parts de SCI réalise une cession taxable en vertu de l’article 726-I du CGI
Le Monténégro adhère au cadre inclusif sur le BEPS
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>