Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Art : les dix photographies les plus chères de l’année 2016

partager cet article

artprice



Art : les dix photographies les plus chères de l’année 2016

En cette semaine d’ouverture du salon Paris Photo – dont on fête les 20 ans du 10 au 13 novembre – le Top révèle les dix photographies les plus chères de l’année 2016.

Rang Artiste AdjudicationŒuvre Vente
1 Richard PRINCE (1949) 3 525 000 $ Untitled (Cowboy) 2016-05-10 Christie’s New York
2 Richard PRINCE (1949) 2 853 000 $ Untitled (Fashion) 2016-05-10 Christie’s New York
3 Richard PRINCE (1949) 2 405 000 $ Untitled (Fashion) 2016-05-10 Christie’s New York
4 AI Weiwei (1957) 1 089 993 $ Dropping a Han Dynasty Urn 2016-02-10 Sotheby’s Londres
5 Richard PRINCE (1949) 967 500 $ Untitled (Cowboy) 2016-09-28 Christie’s New York
6 Gustave LE GRAY (1820-1884) 965 000 $ Bateaux quittant le port du Havre (navires de la flotte de Napoleon III) 2016-02-17 Christie’s New York
7 Richard PRINCE (1949) 965 000 $ Untitled (Cowboy) 2016-05-11 Christie’s New York
8 Thomas STRUTH (1954) 779 272 $ « Art Institute of Chicago II, Chicago » 2016-11-03 Phillips Londres
9 Helmut NEWTON (1920-2004) 670 000 $ « Sie Kommen (Dressed)’ and ‘SIE Kommen (Naked) » 2016-04-03 Sotheby’s New York
10 GILBERT & GEORGE (XX-XXI) 670 000 $ Day, 1978 2016-10-05 Phillips New York

copyright © 2016 artprice.com

Quels sont les photographes les plus cotés du monde ? En 20 ans, le palmarès mondial s’est vu profondément bouleversé, car les prix des clichés anciens et modernes a été rattrapé, puis dépassé, par ceux des artistes contemporains.

Au milieu des années 90′, les plus belles enchères étaient portées sur Edward Curtis, Man Ray, André Kertesz ou Gustave Le Gray, avec des records enregistrés entre 300 000 et 800 000 $ en moyenne. Puis, l’explosion de l’art contemporain aux enchères au tournant des années 2000 a propulsé d’autres photographes, âpremement disputés dans les salles de ventes londoniennes et new-yorkaises : Andreas Gursky, Richard Prince, Cindy Sherman, Jeff Wall, Gilbert & George ont constamment hissé les niveaux de prix, avec des records cette fois millionnaires, voire au seuil des 10m$ pour une seule photographie (avec la vente de The New Jeff Koons (1980), œuvre de Jeff Koons pour 9,4m$, en mai 2014 chez Sotheby’s à New York).

Le produit de ventes mondial a littéralement explosé sur 20 ans, passant de 16 m$ pour une peu plus de 3 000 clichés cédés aux enchères, à 150,8 m$ en 2015 pour un nombre de ventes effectives révisé au quintuple. Si la photographie représente entre 1% et 2% du produit de ventes mondial Fine Art, soit une part congrue, il n’en demeure pas moins un marché dynamique porté par l’appétence des collectionneurs d’art contemporain en Occident. La photographie de la seconde moitié du XXème siècle s’affirme aujourd’hui comme la plus profitable du secteur, avec un chiffre d’affaires de 36,5 m$ réalisé sur le premier semestre 2016, contre 19,2 m$ pour la photographie moderne, un peu moins de 15 m$ pour le segment d’après-guerre et seulement 2,5 m$ pour les aficionados de la photographie du XIXème siècle.

Le présent classement reflète parfaitement ces tendances, en portant neuf épreuves contemporaines à la cime des prix, contre un seul cliché historique, celui des Bateaux quittant le port du Havre (1856-1857) de Gustave Le Gray.

Richard Prince caracole largement en tête

Ce n’est pas véritablement une surprise que de voir Richard Prince caracoler en tête : il tient la moitié du classement, dont les trois premières places qui sont autant de résultats multimillionnaires. Pour autant, le grand favori de la photographie américaine (avec Cindy Sherman bien qu’elle ne soit pas classée sur ces résultats annuels) n’emporte pas de nouveau record absolu. Le grand ektachrome Cow Boy cédé pour 3,525 m$ le 10 mai dernier chez Christie’s à New York reste 400 000$ derrière le cliché Spiritual America vendu au seuil des 4m$ en mai 2014 par la même maison de ventes. Rappelons que ce cliché particulier, Spiritual America, fut à l’origine d’un retentissant scandale : cette photographie issue d’une photographie de 1975 prise par Garry Gross représente Brooke Shields à l’âge de 10 ans, s’exhibant nue, debout dans une baignoire, maquillée de façon aguicheuse. L’épreuve fut censurée à plusieurs reprises, notamment lors de l’exposition Présumés innocents en 2000 (Bordeaux) puis neuf années plus tard lors de l’exposition Pop Life de la Tate Modern (Londres).

Richard Prince est une signatures phare du marché actuel : la vente de ses toiles, en plus des photographies, le hissait en quatrième position des artistes les plus performants du monde aux enchères dans le dernier rapport d’Artprice sur le marché de l’art contemporain paru en octobre 2016. La vente de 69 de ses œuvres entre l’été 2015 et l’été 2016 générait en effet quelques 55,8m$, soit mieux que Peter Doig ou même Keith Haring sur 12 mois.

Le premier million d’Ai Weiwei

Ai Weiwei est un artiste contestataire, devenu l’artiste chinois le plus populaire en Occident grâce à un art consommé de la provocation et un parcours plastique et militant hors-normes. Iconoclaste et frondeur, il obtient cette année son premier résultat millionnaire dans le secteur de la photographie, alors que plusieurs installations et sculptures ont déjà passé ce niveau de prix depuis deux ans. La photographie en question est Dropping a Han Dynasty Urn, soit un triptyque photographique issue d’une performance réalisée en 1995. Le triptyque décompose un seul mouvement, celui où l’artiste lâche de ses mains et laisse se briser au sol un vase ancien de 2000 ans, de la dynastie Han. Dans un geste qu’il veut libérateur, Ai Weiwei « lâche » le passé, brise l’héritage culturel, interrogeant notamment la valeur accordée à l’art et à l’histoire dans nos sociétés. L’oeuvre, importante par sa dimension (136 cm x 109 cm) et rare (tirées sur 8 exemplaires), était attendue entre 200 000 et 300 000 $, elle s’est finalement envolée pour 1,08 m$ en février 2016 chez Sotheby’s à Londres. Sa valeur a été multiplié par 10 en 10 ans, suivant une cote et une popularité explosives.

Quelques clichés moins emblématiques d’Ai Weiwei circulent encore pour moins de 1 000 $, car la photographie est un marché à deux vitesses ; avec une production abordable parallèlement aux œuvres millionnaires. Avec un budget de 5 000 $, l’amateur aura accès à plus de 75% de l’offre mondiale. Il est même possible avec cette enveloppe d’accéder à certaines épreuves de la grande artiste américaine Cindy SHERMAN, dont le record ultime affiche plus de 6,7 m$ pour une série de 21 tirages argentiques issus de sa fameuse série « Untitled Film Stills » (vendue chez Christie’s New York, emportés le 12 novembre 2014 ).

Article de la rédaction du 10 novembre 2016

Publié le dimanche 13 novembre 2016

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Les premiers amendements au PLF 2018 adoptés en séance publique à l’Assemblée Nationale
Les amendements du Gouvernement au PLF 2018
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Le régime d’exonération de la plus-value au titre de l’indemnité perçue par les agents d’assurances partant à la retraite est contraire à la Constitution
Plus-value immobilière : l’exonération résidence principale à l’épreuve d’un bien inachevé
La taxe « sur les farines » abrogée en Commission pour compenser la nouvelle « taxe soda »
Harmonisation fiscale : quelles perspectives pour les entreprises en Europe ?
Promulgation de la loi ratifiant l’avenant à la convention fiscale Franco-Portugaise
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016