Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Avis-d-appel-au-mecenat-d.html
Avis d’appel au mécénat d’entreprise pour l’acquisition par l’Etat de trésors nationaux
Article de la rédaction du 20 août 2017
lundi, 21 août 2017
/ Administrateur

La ministre de la culture informe les entreprises imposées à l’impôt sur les sociétés d’après leur bénéfice réel qu’elles peuvent bénéficier de la réduction d’impôt sur les sociétés prévue à l’article 238 bis 0A du CGI égale à 90 % des versements qu’elles pourraient effectuer, dans la limite de 50 % de l’impôt dû au titre de l’exercice considéré, en participant à l’acquisition par l’Etat,

Provenant de la célèbre collection des bronzes de la Couronne, l’une des plus belles d’Europe, réunie par Louis XIV qui fut ensuite confiée au Louvre dès sa création avant d’être dispersée sous le Directoire, ces deux remarquables sculptures d’une haute qualité esthétique représentant la Vénus Médicis ou Vénus pudique, pour l’une, et Mars quittant les armes, pour l’autre, sont issues d’une provenance prestigieuse.

Constituant l’une de ces « grandes réductions » d’antiques réalisées à Florence au début du XVIIe siècle dans les ateliers de Pietro Tacca et Francesco Susini, la Vénus Médicis qui se trouvait dans l’appartement du Grand Dauphin à sa mort en 1711 reproduit une sculpture grecque antique insigne, dont Louis XIV possédait au moins cinq copies, qui se trouvait à Rome dans la Villa Médicis au XVIIe siècle avant d’être installée dans la tribune des Offices à Florence à la fin du même siècle. Remarquable œuvre de Michel Anguier (1612-1686) offerte par André Le Nôtre au roi en 1693, Mars quittant les armes appartient à la série des dieux et des déesses dont chacun illustre un tempérament, et dans ce Mars transparait ainsi le caractère sanguin de la divinité.

Ces œuvres d’une exécution exceptionnelle, dont l’acquisition représenterait un enrichissement essentiel des collections nationales, constituent un marqueur du « goût français » sous Louis XIV.

Leur valeur d’achat est fixée à 4 900 000 euros.

Les offres de versement, établies selon le modèle prévu par l’instruction de la direction générale des impôts 4-C-6-02 n° 184 du 24 octobre 2002, doivent être adressées à la direction générale des patrimoines, service des musées de France, 6, rue des Pyramides, 75041 Paris Cedex 01, où les dossiers relatifs aux trésors nationaux et œuvres présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national peuvent être consultés par les entreprises intéressées.