Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/v2/Financement-des-Cleantech-par-le.html
Financement des Cleantech par le capital-investissement français en 2016
Communiqué de presse du 3 avril 2017
mardi, 4 avril 2017
/ Administrateur

Financement des Cleantech par le capital-investissement français en 2016




Record de 629 millions € apportés à 85 cleantech

Le Club Cleantech de l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC), publie son baromètre des investissements réalisés par les acteurs français du capital-investissement dans le secteur des Cleantech en 2016, en collaboration avec le site GreenUnivers et EY (anciennement Ernst & Young).

Sophie Paturle, Présidente du Club Cleantech AFIC souligne « En l’espace de 6 ans, depuis 2010, l’industrie française du capital-investissement a apporté 3 milliards d’euros pour accompagner l’innovation et la croissance des cleantech. Le chemin parcouru est très satisfaisant et 2016 témoigne, avec un record d’investissement, du dynamisme de notre métier qui accompagne la transition énergétique et la protection environnementale. »

Entreprises accompagnées et montants investis

En 2016, 85 entreprises du secteur des Cleantech ont bénéficié de capitaux propres apportés par les professionnels du capital-investissement français, pour un total de 629 millions €, un montant record depuis la création du baromètre en 2010.

Investissements par secteur

2016 est marquée par le dynamisme des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, deux secteurs ex-aequo avec 22 opérations de financement chacun, devant les 15 opérations réalisées dans le secteur de la mobilité et des transports.

Sur l’année, les énergies renouvelables concentrent près de 40% des investissements avec 247 millions € et se classent ainsi au 1er rang, notamment du fait de deux opérations importantes : Voltalia et DCNS Energies.

L’efficacité énergétique qui se caractérise par une grande diversité de projets entrepreneuriaux, avec un nombre significatif de sociétés du digital qui participent à la réduction de la consommation d’énergie, est devenu en 3 ans un domaine d’intervention majeur.

La chimie verte confirme sa percée avec 26 millions € investis.

Investissements par stade de maturité

Comme les années précédentes, la majorité des opérations et des montants investis l’ont été en capital-innovation, avec en 2016, 58 investissements pour un total de 371 millions €, soit 59% du total. A cela s’ajoutent 18 premiers tours pour 33 millions €.

La croissance des opérations en capital-développement et en capital-transmission atteste d’une maturité croissante du secteur.

A signaler sur l’année l’introduction en Bourse d’Enertime et de la Française de l’Energie.


Consulter le baromètre complet