Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/v2/Impot-sur-le-revenu-les-francais,7508.html
Impôt sur le revenu : les français pourraient être prélevés à la source à compter de 2018
Article de la rédaction du 6 juin 2015
dimanche, 7 juin 2015
/ Administrateur

Impôt sur le revenu : les français pourraient être prélevés à la source à compter de 2018

Le gouvernement engagera "en 2016" le passage au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, a affirmé dimanche le ministre des Finances Michel Sapin, au micro de France-Inter (Tous politiques) ajoutant qu’aucun Français ne sera soumis à ce système avant la présidentielle de 2017.

Interrogé une nouvelle fois sur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, Michel Sapin a précisé : « Nous engagerons en 2016 ce processus. Le premier janvier 2016 il est impossible de passer du dispositif actuel au dispositif du prélèvement à la source parce que, cela voudrait dire que les français vont avoir à payer en 2016 les impôts sur leur revenus de 2015 et les impôts sur leurs revenus de 2016, je vous laisse présager leur réaction ».

« Les français sont très favorables à cette réforme car ils y voient une forme de simplicité : voila les impôts ont été prélevés j’en entendrais plus parler ensuite. C’est comme cela que cela se passe dans les autres pays. Il y a deux pays en Europe qui n’appliquent pas le prélèvement à la source, la Suisse et la France. mais aucun des autres ne l’a fait du jour au lendemain ».

Est ce qu’il y’a des français qui avant la présidentielle seront imposés à la source ?

« Je ne le pense pas » a indiqué M. Sapin « mais pour pouvoir être prélevé à la source en 2018 il faut avoir fait préalablement toute une série d’opérations qui permettent de le faire dans de bonnes conditions, qui ne pénalisent pas les français. Je ne veux pas qu’au bout du compte une réforme à laquelle les français sont favorables devienne le symbole d’une augmentation d’impôt ».

Interrogé sur la méthode qui serait mise en oeuvre et notamment l’exemple américain où chaque salarié ou employé doit donner des informations à son employeurs sur des revenus connexes (Beaucoup de français étant réticents à donner ce type d’informations) : « vous soulignez l’une des difficultés » a répondu le ministre conscient des risques que la méthode utilisée pourrait avoir sur les demandes d’augmentation de salaires des contribuables dont les employeurs constatent par exemple qu’ils ont des revenus patrimoniaux confortables ou un conjoint qui gagne très bien sa vie.




La réforme fiscale de François Hollande

Crédit photo : © momius