Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Plus-value-immobiliere-l,5809.html
Plus-value immobilière : l’abattement de 25 % pourra s’appliquer jusqu’en 2016
Article de la rédaction du 10 décembre 2013
samedi, 14 décembre 2013
/ Administrateur

Plus-value immobilière : l’abattement de 25 % pourra s’appliquer jusqu’en 2016




Les députés ont décidé de prolonger l’abattement exceptionnel de 25% qui s’appliquera aux cessions réalisées jusqu’au 31 décembre 2014.

L’article 18 du projet de Loi de finances pour 2014 prévoit qu’un abattement de 25 % est applicable sur les plus-values immobilières résultant de la cession de biens immobiliers ou de droits portant sur ces biens, autres que des terrains à bâtir. Cet abattement exceptionnel qui s’applique aux cessions opérées depuis le 1er septembre 2013 doit normalement prendre fin au 31 août 2014.

Pour aller plus loin : « Réforme des plus-values immobilières : Bercy révise sa copie »

Or un amendement du gouvernement (n°499) adopté lors de l’examen de l’article 18 par les députés prolonge, sous conditions, la mise en oeuvre de cet abattement.

En effet l’abattement de 25% s’appliquera également :

Cette prolongation de l’application de l’abattement de 25% est par ailleurs subordonnée à la condition que le cessionnaire s’engage, par une mention portée dans l’acte authentique d’acquisition, à démolir les constructions existantes en vue de réaliser et d’achever des locaux destinés à l’habitation dont la surface de plancher est au moins égale à 90% de celle autorisée par le coefficient d’occupation des sols applicable, dans un délai de quatre ans à compter de la date de l’acquisition.

« En zone tendue, le gisement foncier n’est pas constitué de terrains non bâtis, mais de terrains déjà bâtis, sur lesquels se sont par exemple construits des pavillons datant de l’entre-deux-guerres ou du début du siècle dernier, qu’il faut démolir pour construire à la place des immeubles et ainsi accroître la densité : c’est ce processus qui permet de libérer du foncier en zone tendue pour construire des logements », a précisé Gilles Carrez




Dossier « Loi de Finances Pour 2014 »